L’ÉTAT DÉPOSE SES CONCLUSIONS À LA CEDEAO

news-details
AFFAIRE KARIM WADE

La balle est maintenant dans le camp de la Cour de justice de la Cedeao qui doit statuer sur l’affaire opposant Karim Wade à l’Etat du Sénégal. Dans son édition de ce vendredi, Libération nous apprend que l’Etat du Sénégal a déposé, mercredi, 19 décembre, ses conclusions à la Cedeao dans le cadre de la procédure intentée par Karim Wade.

En effet, l’ancien ministre avait déposé, le 6 novembre dernier, deux requêtes devant la Cour de justice de la Cedeao. Dans lesdites requêtes, les avocats de Karim Wade demandent à la Cour communautaire de « constater la violation par l’Etat du Sénégal du droit de M. Karim Wade de participer librement aux affaires de son pays », de « dire que le droit de vote, le droit d’être électeur et éligible du requérant pour l’élection présidentielle de 24 février 2019 ont été violés » mais aussi « d’ordonner à l’Etat du Sénégal de rétablir immédiatement le nom du requérant sur les listes électorales en vue de l’élection présidentielle de 2019 et de lui délivrer une carte électeur ».

Vous pouvez réagir à cet article