L’ÉTAT RECADRE L’AMBASSADRICE DE SUISSE POUR LES PROPOS DISCOURTOIS DE SON MARI

news-details
DIPLOMATIE

Le Sénégal n’a pas manqué l’occasion de rappeler à l’ordre l’ambassadrice de Suisse à Dakar, dont le mari s’est rendu coupable de propos d’une rare condescendance à l’égard des africains, dans une publication faire sur Facebook et relayée par des médias européens. Ce qui n’a pas été du goût des autorités sénégalaises.

Ainsi, hier, le ministre des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur Amadou Ba a convoqué Mme Marion Weichelt Krupski, ambassadeur de Suisse au Sénégal. Selon un communiqué qui nous est parvenu, il a été clairement notifié au diplomate « le caractère inacceptable des propos de son conjoint qui constituent une violation flagrante des principes élémentaires de courtoisie et de non immixtion dans les affaires intérieures de l’Etat accréditant. Lesquels principes doivent guider, au quotidien, et en toute circonstance, le comportement d’un chef de poste diplomatique et des membres de sa famille, conformément aux dispositions pertinentes de la Convention de la Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques ».

Par conséquent, mentionne-t-on dans le communiqué : « il a été indiqué à Mme l’ambassadeur que de tels écarts ne sauraient être tolérés à l’avenir ». Sur ce, le Gouvernement renouvelle sa volonté de poursuivre avec le Gouvernement de la Suisse les relations d’amitié et de coopération qui ont toujours prévalu entre les deux pays, dans le respect et la confiance mutuels.

Sur sa page Facebook, à travers une publication en allemand (traduite ci-après en français), l’époux de la diplomate faisait des remarques discourtoises sur les comportements des africains.

Vous pouvez réagir à cet article