L’ETAT RÉCLAME 50 MILLIONS DE FCFA À NGAAKA BLINDÉ

news-details
CHAMBRE CORRECTIONNELLE

Le procès Baba Ndiaye alias Ngaaka Blindé a été appelé à la barre, ce jeudi 13 décembre, à la Chambre correctionnelle. Le rappeur inculpé pour contrefaçon, falsification et altération de signe monétaire a nié les faits qui lui sont reprochés. Il a soutenu que les billets étaient des feuilles A4 imprimées pour les besoins d’un clip. « Je ne savais pas que c’était une infraction », a-t-il soutenu.
L’Etat, représenté par l’Agent judiciaire Cheikhou Hanne, réclame 50 millions FCFA à Ngaaka Blindé. Pour lui, il s’agit d’un crime. Le procureur, quant à lui, a demandé l’application de la loi. Le juge a demandé à voir le scellé des billets.

Ngaaka Blindé a été arrêté en décembre 2017. Il est écroué à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss.

Vous pouvez réagir à cet article