L’ÉTAT SE PLIE À LA DÉCISION DU TRIBUNAL

news-details
Suspension du concours direct de l’ENA

La Cour suprême a ordonné la suspension du concours direct de l’Ecole nationale d’administration (Ena) dont les épreuves d’admissibilité étaient prévues, ce dimanche 19 septembre. Ce, après avoir été saisie par des fonctionnaires, qui estiment être lésés par le déroulement du concours parce que leurs noms ont été expurgés de la liste du concours direct pour le cycle A.
Le secrétaire général du gouvernement, qui organise le concours, leur reproche de faire le concours direct alors qu’étant des agents de la Fonction publique, ils doivent faire le professionnel. Cependant, le gouvernement dit respecter la suspension dudit concours.

Il a pris acte de la décision du juge des référés administratifs de la Cour suprême ordonnant la suspension du concours direct A et B de cette école. « Les épreuves du concours direct A, initialement prévu le 19 septembre 2021, sont suspendues jusqu’à nouvel ordre ». Il est précisé également dans le document que : « les épreuves du concours professionnel A, non concerné par lesdites décisions, sont maintenues ».

Vous pouvez réagir à cet article