image

« L’ÊTRE HUMAIN EST INTERPELLÉ QUANT À SA PROPRE SURVIE »

image

Le ministre sénégalais de la Pêche et de l’Économie maritime, Alioune Ndoye, était au 9e Forum mondial de l’eau (Fme) qui se déroule au Sénégal du 21 au 26 mars 2022. Lors de son passage au stand de son département, il a fait part de son souhait de voir le Fme de Dakar consacrer une prise de conscience mondiale sur les problématiques de l’or bleu. « Les attentes de ce forum doivent être une prise de conscience mondiale, savoir que l’eau est nécessaire pour la vie. Cette eau est vivante, dynamique », a-t-il soutenu.

Avant d’indiquer : « L’être humain que nous sommes est interpellé quant à sa propre survie. Il faut cesser les réflexes égoïstes et changer les comportements en gaspillant moins cette eau. Les décideurs, scientifiques, et autres sachants pourront nous orienter vers une décision calée au mieux pour l’intérêt de l’humanité ». Par la même occasion, il a salué la participation de ses services à l’événement ouvert lundi à Diamniadio.

Par ailleurs, il a dit que le liquide précieux se raréfiant l’homme s’organise pour mettre en place une solution pour faire en sorte que les produits de la mer et du fleuve pallient ce déficit progressif face à des besoins de plus en plus importants des populations qui croissent à un rythme remarquable. Alioune Ndoye, ministre de la Pêche indique que tout ce qui touche à l’eau s’étend jusqu’au transport de passagers et de marchandises, soulignant notamment l’importance de participer à la réflexion sur le devenir des ressources en eau dans le monde. « Le forum de Dakar doit engendrer une meilleure réflexion par rapport à tout ce qui rend vital cet espace de l’être humain que nous sommes devant les changements climatiques. Il faut ajouter que l’action négative de l’homme entraîne des impacts trop importants pouvant aller jusqu’à menacer certaines espèces de disparition », a-t-il aussi déclaré.

Cheikh Moussa SARR

25 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article