L’HOMMAGE D’ABDOULAYE BATHILY AU PROFESSEUR BOUBAKAR LY

news-details
NECROLOGIE

Le décès, ce lundi 14 octobre 2019, à l’âge de 83 ans, de l’éminent sociologue Boubakar Ly a grandement ému le monde universitaire, mais davantage les "soixante-huitards" dont les témoignages ne cessent de pleuvoir. Le dernier en date est celui du Professeur Abdoulaye Bathily, qui évoque ainsi une immense perte « pour ceux qui ont eu la chance de croiser l’intellectuel, le patriote, l’homme aux qualités morales exceptionnelles. »

C’est à travers sa page Facebook que l’ancien ministre a partagé sa grande émotion après la triste nouvelle, révélant avoir vu le défunt il y a moins d’une semaine. « En quittant "Grand Bouba" jeudi après-midi, je gardais encore l’espoir, dira-t-il... Une immense perte pour ceux qui ont eu la chance de croiser l’intellectuel, le patriote, l’homme aux qualités morales exceptionnelles. Pour nous étudiants soixante-huitards, il a été de nos mentors avec les Cheikh Anta Diop, Amady Ali Dieng, Samir Amin, Cheikh Ba, Oumar Kane, Souleymane Niang, Adrien Diop, Yembila Toguyeni, Boubacar Ba... pour ne citer que quelques uns de la liste hélas déjà longue des disparus. L’Africanisation de l’Université de Dakar, une politique d’Enseignement Supérieur et de recherche au service des Peuples d’Afrique, l’indépendance et l’Unité de notre Continent sont le sens du combat toujours actuel et Bouba y a consacré sa vie avec détermination et humilité. "Grand Bouba", RIP (Repose en paix). »

Né le 7 juin 1936 à Dakar, le Professeur Boubakar Ly s’est grandement distingué en militant activement pour l’appropriation par les Africains, de leur Enseignement supérieur post-indépendance. Il s’est également battu pour l’implantation d’un Département de Sociologie au sein de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, dans un contexte de désaccord avec le président Senghor.

Vous pouvez réagir à cet article