image

L’HOMMAGE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

image

Feue Marie Joséphine Diallo, 71 ans, défunte Secrétaire générale de l’Assemblée nationale, 26 ans durant, repose dans le caveau familial au cimetière de Bel Air. L’enterrement a eu lieu samedi. Auparavant, le cercueil de la dépouille, recouvert des couleurs du Sénégal, a été exposé sur le parvis de la place Soweto, devant l’Assemblée nationale, « dans sa maison », où les députés toute obédience confondue, lui ont rendu hommage. L’émotion était perceptible sur les visages de l’assistance. Le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, a dirigé la cérémonie d’hommage, en présence d’anciens présidents de l’Assemblée nationale, de l’ancien Premier ministre Adjibou Soumaré et de la présidente du Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT), Aminata Mbengue Ndiaye, entre autres.

« Un fonctionnaire de l’État émérite et loyal »

« Lundi, elle est venue à la Conférence des présidents avec moi. Nous avons programmé à cette occasion cette séance plénière (qui s’est tenue vendredi). Toute la journée de mardi, elle a travaillé jusqu’à 19 heures. Mercredi, elle a voulu venir mais le Trésorier et moi, nous lui avons dit non. C’est malgré elle qu’elle est restée chez elle. Je l’ai appelée à 13 heures », avait déjà confié, vendredi, le président de la représentation nationale, Moustapha Niasse, évoquant « une triste séance plénière ». « L’adjectif n’est pas petit », avait-il relevé, ajoutant que « tous les députés non inscrits, de l’opposition et de majorité parlementaire ont ressenti, chacun dans son cœur, cette misère morale ». Ce, à l’annonce du décès tombée à 22 heures. Marie Joséphine Diallo est décédée « seule » chez elle. Ses nièces qui étaient allées lui rendre visite, ont dû appeler au secours et faire défoncé la porte, avant de faire constater le décès.

« Nos cœurs saignent. Oui, ils saignent », a poursuivi Niasse, lors de la cérémonie d’hommage, faisant remarquer que « jusqu’à sa mort, (elle) est restée apolitique, mais patriote et c’est cela qui est remarquable ».
Le chef de l’État, Macky Sall, qui a eu à travaillé pendant 16 mois avec l’ex Secrétaire générale de l’Assemblée nationale, également peiné, a également rendu hommage à un commis de l’État « dévoué et discret ».
Baye Niass Cissé, qui a travaillé avec elle pendant treize ans, a été désigné par Moustapha Niasse pour assurer l’intérim.

DIE BA

22 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article