image

L’HOMME-ORCHESTRE DU 9EME FORUM MONDIAL DE L’EAU

image

Du haut de son poste de Secrétaire exécutif, Abdoulaye Sène a piloté le Forum mondial de l’eau qui s’est tenu du 21 au 26 mars à Dakar de main de maître. En tant qu’ingénieur hydraulicien, on pourrait le nommer « Sène eau ». Pas l’autre.

Il avait déjà un nom au Sénégal et, peut-être dans quelques parties du monde. Mais Abdoulaye Sène restera gravé dans les mémoires du monde. Avec le président du Conseil mondial de l’eau, il est l’autre cheville ouvrière de ce rendez-vous qui s’est tenu à Dakar du 21 au 26 mars 2022. Il est depuis 2019, le secrétaire exécutif du 9e Forum mondial de l’eau.

Une rencontre internationale qui a connu un succès historique avec la participation en présentiel de plus de 8000 personnes. Ce, malgré la pandémie de Covid-19 qui a rendu difficile l’organisation de ce forum. « Succès », c’est le mot qui revient souvent dans la bouche des organisateurs et des décideurs qui étaient présents dans la capitale sénégalaise. Mais qui mieux qu’un hydraulicien « humble » pour gérer un tel événement. Et le président Macky Sall ne l’a pas choisi par hasard. Au-delà de leur proximité politique qui ne date pas de 2012, et de leur Fatick qu’ils ont en commun, c’est un profil recherché, rompu à la tâche, qui a géré ce gros morceau.

Ce n’est pas un roc pour le « premier polytechnicien » de l’École Polytechnique de Thiès. La raison ? De surcroît, major de la première promotion sortie en 1978. Très éloquent, il a eu un parcours remarquable avec les vallées fossiles confiées par le président Senghor au sortir de l’école. Un projet important qu’il connaît et qu’il a piloté pendant des années. Cet ingénieur hydraulicien peut écrire des tonnes de livre sur ce projet. « Le Président Sène est quelqu’un de très engagé dans le travail. Très compétent, rigoureux et méthodique, il est quelqu’un de généreux dans le partage de ses diverses connaissances », témoigne un ancien Chef de service au Conseil régional de Fatick, Oumar Diouf.

Quelle chute après le Forum ?

Puisqu’on est dans le contexte de l’eau, le parcours de Abdoulaye Sène est une mer à boire. Il est aussi diplômé de l’École polytechnique de Montréal à l’Université de Montréal en 1982 en gestion des ressources hydrauliques. L’actuel secrétaire exécutif du 9e forum mondial de l’eau est cofondateur de l’Oru-Fogar (l’Organisation mondiale des Régions Unies). Il a été également Président du Conseil d’Administration de Sogem/Omvs de 2013 à 2019.

« Chaque domaine qu’il aborde, on a l’impression qu’il en est spécialiste, tellement ses analyses sont pertinentes », ajoute M. Diouf. Un homme politique aussi, même s’il a pris du recul depuis quelques années. Cet ancien responsable du Parti démocratique sénégalais a été député à l’assemblée nationale de 2007 à 2012, président de la commission du Développement et de l’aménagement du territoire. Mais surtout c’est un homme décrit comme « enraciné dans les valeurs culturelles sérères et qui accorde beaucoup d’importance aux liens de parenté au sens large », qui maîtrise les questions de décentralisation. Sans doute, ses fonctions de Secrétaire général de l’Association des élus locaux du Sénégal l’y ont aidé. Président du Conseil régional de Fatick pendant des années, le succès de ce Forum de Dakar pourrait lui donner de l’appétit politique. Ou alors Macky Sall lui réserverait-il une surprise ?

Cheikh Moussa SARR

28 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article