L’HÔPITAL RÉGIONAL DE ZIGUINCHOR SOUS PERFUSION

news-details
SANTE

L’hôpital régional de Ziguinchor dépourvu de plusieurs spécialités médicales depuis quelques mois. La structure hospitalière n’a ni cardiologue, ni anesthésiste, encore moins de réanimateur, néphrologue ou urgentiste. Cela impact négativement sur la prise en charge médicale des malades surtout du coronavirus. « Nul n’est censé ignorer que l’hôpital régional de Ziguinchor avait deux cardiologues. L’un a été affecté à l’hôpital de Diamniadio. Il nous restait un qui, malencontreusement, est décédé il y a plus d’un mois. L’Etat sait que nous avons un service de cardiologie mais nous n’avons pas de médecin.

En plus, « le plan chirurgical de la région se trouve à l’hôpital de Ziguinchor et cela fait plus de quatre mois que nous n’avons pas d’anesthésiste », a déclaré Siméon Faye, secrétaire général de la sous-section CNTS de l’hôpital régional de Ziguinchor, demandant aux autorités étatiques de leur venir en aide au grand profit des malades.

Vous pouvez réagir à cet article