L’IMAM DE TOBÈNE PORTE PLAINTE CONTRE 17 JEUNES DU VILLAGE

news-details
SOCIÉTÉ

L’affaire Tobène refait surface. Cette fois-ci, loin de la société des Industries chimiques du Sénégal (ICS), l’affaire concerne Pathé Niang, l’Imam de la localité qui a d’ailleurs déposé une plainte contre certains jeunes qui l’empêcheraient de diriger les prières.
17 jeunes ont été entendus entre samedi et mercredi derniers. Lors de leurs auditions, rapporte le quotidien Les Echos, les jeunes ont botté en touche, jurant que l’Imam a été destitué "régulièrement et démocratiquement" par l’ensemble des populations, au terme d’une Assemblée générale régulière qui a fait l’objet d’un Procès-verbal (PV).

Ainsi, l’Imam est soupçonné par ses jeunes de trahison dans l’affaire contre les ICS, surtout avec la gendarmerie lors des arrestations du 20 août dernier. 22 manifestants dont 3 chefs de village de Tobène, Keur Maguèye et Maka Dieng, qui ont été placés sous mandat de dépôt pour trouble à l’ordre public par actions diverses, participations à un attroupement, violence et voie de fait à agents dépositaires de la force publique et rébellion. Ce, suite aux manifestations contre la délimitation des six hectares de terres de Tobène du projet d’extension des ICS.

Ils ont été tous relaxés à la suite du procès.

Vous pouvez réagir à cet article