image

L’INNOVATION ENREGISTRÉE À SÉDHIOU

image

La capitale du Pakao a enregistré une innovation de taille dans le paiement des bourses de sécurité familiale. Il s’agit de la digitalisation. Lancée jeudi dernier à l’hôtel de ville de la capitale du Pakao, cette plateforme monétique baptisée « DigiPOS » apporte une réponse aux difficultés des 14 577 bénéficiaires de la région. « Cette importante activité ouvre une page du Programme national de bourses de sécurité familiale (Pnbsf) », assure la déléguée générale qui a pris part à la cérémonie présidée par le Gouverneur adjoint.

Devant des allo- cataires et des autorités coutumières et religieuses qui ont effectué le déplacement, Aminata Sow est revenue sur l’impact positif de ce programme initié en 2013 par le Président Macky Sall qui « manifeste tout son intérêt à lutter contre la pauvreté et les inégalités sociales par un investissement sur le capital humain ». Tenant à compte de multiples récriminations, elle a reconnu que le paiement des bourses de sécurité familiale a connu cette année des retards dus au processus de digitalisation du paiement des allocations. « Cette situation a, certes, exacerbé les difficiles conditions de vie des bénéficiaires mais a permis le développement d’une solution informatique pour faciliter les opérations de paiements avec la diversification des prestataires afin de permettre aux bénéficiaires de percevoir leurs allocations dans la dignité et le respect de leurs droits humains », a-t-il dit.

Finis les longues files d’attente, les ruptures de fonds, les raquettes...
Ces couacs enregistrés dans les paiements ont, selon la déléguée générale, ému les autorités « respectueuses de la protection de l’image de l’être humain ». À travers cette innovation digitale, la Dgpsn entend faire de Sédhiou « la région test pour le paiement digital des bourses de sécurité familiale ». Après une séance de démonstration du processus de paiement Mme Sow ajouté que « cette plateforme présente des avantages en ce qu’elle permet aux populations enclavées ou situées dans des zones faiblement desservies par les services de transferts monétaires publiques ou par les opérateurs privés, d’avoir accès à des servi- ces essentiels en termes d’inclusion financière sans engendrer de frais supplémentaires ». Par cette digitalisation des opérations de paiement de la bourse, s’ouvre à l’ère du numérique pour mieux apporter des réponses structurelles aux préoccupations des ménages pauvres et/ou vulnérables, conformément aux objectifs de développement définis par le président de la République, dans le Plan Sénégal émergent (Pse) et réaffirmés dans la Stratégie nationale de protection sociale (Snsp).

L’ensemble des bénéficiaires de la région sont identifiés à travers une base de données explique Djiby Sow un responsable de l’opérateur chargé de mener cette opération digitale qui « garantit la confidentialité et la sécurité ». Après avoir perçu sa bourse en un temps record, Kadiatou Ba, une bénéficiaire, affiche un large sourire qui en dit long sur le sentiment qui l’anime à présent.

Ousmane DEMBA (Correspondant à Sédhiou)

24 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article