L’INTERSYNDICALE DES TRANSPORTEURS LÈVE SON MOT D’ORDRE DE GRÈVE

news-details
TRANSPORTS ROUTIERS

L’intersyndicale des transporteurs routiers, en grève depuis le 25 décembre dernier, a levé son mot d’ordre. Une annonce faite par Gora Khouma, le porte-parole de l’intersyndicale, faisant suite à un protocole d’accords signé avec les services de Mansour Faye, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement. Les acteurs ont fait face à la presse, ce dimanche, 3 janvier.

"Nous avons signé mais c’est aujourd’hui qu’on a levé le mot d’ordre. Désormais tous ceux qui s’étaient mis à l’arrêt peuvent circuler parce que l’intersyndicale a levé son mot d’ordre", a souligné le syndicaliste, évoquant la "réduction des postes de contrôle au niveau des corridors à trois".

Aubin Jules Sagna, Secrétaire général du ministère en question, a rassuré sur le protocole retenu, indiquant qu’il sera respecté : "sur les points sur lesquels le gouvernement a estimé faire droit aux revendications des syndicats (jugées) légitimes, le ministre (Mansour Faye) s’est engagé à les faire respecter".

Les négociations vont, toutefois, se poursuivre entre l’État et les syndicalistes sur les autres points de revendication tels que le pesage. "Aujourd’hui, on maintient notre position pour l’annulation des 2 mille F CFA. On n’a jamais cessé de le réclamer. C’est un contrat à trois (ministère des Finances, ministère des Transports et Afrique pesage). Les techniciens vont y travailler".

Une autre rencontre est convoquée, dans ce sens, mardi prochain, 5 janvier.

Gora Khouma et ses camarades avaient déclenché leur mouvement pour dénoncer les tracasseries routières qu’ils subissent.

Vous pouvez réagir à cet article