L’ONU INQUIÈTE DES VIOLENCES DANS LES TERRITOIRES PALESTINIENS OCCUPÉS

news-details
JERUSALEM

L’ONU est « profondément inquiète » de l’escalade des violences en Israël et dans les territoires palestiniens occupés, a déclaré mardi 11 mai un porte-parole du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme.

« Nous condamnons toute violence et toute incitation à la violence, ainsi que les divisions ethniques et les provocations » a déclaré Rupert Colville lors du briefing régulier de l’ONU à Genève (Suisse), au moment où la région connaît la pire escalade depuis des années, déclenchée par des violences à Jérusalem-Est occupée.

Concernant les affrontements sur l’esplanade des Mosquées, le porte-parole a estimé que les forces de l’ordre israéliennes n’ont « clairement pas respecté, ces derniers jours, leur obligation de répondre de façon proportionnée et de garantir de droit de se réunir pacifiquement ». Il a également souligné que les tirs de roquettes de Gaza sur Israël « étaient strictement prohibés par les lois humanitaires internationales et doivent cesser immédiatement ».

Les autorités du Hamas, mouvement islamiste au pouvoir à Gaza, ont fait état de 22 morts, dont neuf enfants, dans les frappes israéliennes menées en riposte à des salves de roquettes tirées depuis l’enclave palestinienne, en plus de 106 blessés. L’armée israélienne a fait état de la mort de 15 membres du Hamas et du djihad islamique, un autre groupe armé. L’armée israélienne dit avoir frappé 130 cibles militaires, appartenant pour la plupart au Hamas. Les heurts quotidiens sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, opposant des Palestiniens à la police israélienne, ont fait des centaines de blessés depuis vendredi.

Vous pouvez réagir à cet article