image

L’ONU MET LE CURSEUR SUR LES CÉRÉALES ET INTRANTS RUSSO-UKRAINIENS

image

Le Président Macky Sall, Président en exercice de l’Union africaine, en compagnie du président de la Commission de l’Ua, Tchadien Moussa Faki, avait été reçu à Sotchi par le Prtésident russe, Vladimir Poutine. La mission de la délégation de l’UA : pousser l’homme fort du Kremlin à lever le blocus sur les céréales et les intrants agricoles.

Dans le même sillage, le ministre américain de l’Agriculture, Tom Vilsack, a appelé la Russie à accepter rapidement une ouverture des ports ukrainiens afin de permettre aux millions de tonnes de céréales qui y sont stockées d’être exportées, au terme de multiples discussions à l’ONU.

Moscou "devrait agir immédiatement pour ouvrir ces ports et mettre fin à cette guerre", a souligné le ministre lors d’une conférence de presse. "C’est une chose sérieuse, nous ne devrions pas utiliser la nourriture comme une arme", a-t-il insisté sur France 24.

Selon la même source, l’ONU négocie depuis plusieurs semaines avec Moscou, Kiev et Ankara, caution militaire d’une utilisation de la mer Noire pour des navires civils, un accord qui permettrait aux céréales ukrainiennes de sortir du pays en sécurité et aux engrais produits par la Russie de revenir sur le marché international. Moscou se plaint d’entraves à ses exportations à cause de sanctions économiques. Si un accord était trouvé, il ferait baisser les prix des denrées et atténuerait la crise alimentaire dans le monde, aggravée par l’invasion russe de l’Ukraine.

EMEDIASN

16 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article