L’OPPOSITION ANNONCE LE BOYCOTT DES PROCHAINES LÉGISLATIVES

news-details
GUINÉE

En Guinée, le dialogue de sourds entre Alpha Condé et ses adversaires politiques se durcit. Hier, lundi 23 décembre 2019, l’opposition guinéenne a annoncé qu’elle ne participera pas aux élections législatives prévues le 16 février 2019. Les opposants du président Condé disent même qu’ils vont empêcher la tenue du scrutin.

« Nous avons décidé que nous ne pouvons pas participer et nous ne pouvons pas accepter qu’une élection basée sur ce fichier soit organisée parce qu’elle ne respectera pas la volonté de notre peuple qui a le droit de choisir ses députés », a déclaré, sur les ondes de RFI, le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo.

Dénonçant une « mascarade électorale en cours de préparation », l’opposition dans son entièreté a décidé de ne pas participer. Cellou Dalein Diallo et ses camarades disent exiger que « M. Alpha Condé renonce au changement de Constitution avant toute participation à une élection. »

Vous pouvez réagir à cet article