image

L’OPPOSITION BRANDIT SES PREUVES ET ANNONCE…

image

Abdoulaye Thimbo a été installé, mais Cheikh Dieng continue de contester les résultats. En attendant le verdict de la Cour d’Appel sur le recours du candidat de la Grande coalition Wallu Sénégal la semaine prochaine, l’opposition de façon générale annonce une marche ce vendredi 25 février. En effet, même si le candidat de Benno bokk yaakaar, Abdoulaye Thimbo, a été installé, celui de Wallu continue de contester les résultats.

A Pikine, l’opposition est sur le pied de guerre. A quelques jours de la décision de la Cour d’appel, Cheikh Dieng et Cie mettent la pression. La Grande coalition Wallu Senegal, Yewwi askan wi et La République des valeurs, entre autres, se sont retrouvés hier pour peaufiner leur stratégie, mais surtout pour livrer « les preuves du hold-up électoral ». Dans leur tableau de contestations, figure des « anomalies » comme des « écarts entre suffrages exprimés et cumul des décomptes des coalitions », des « coalitions omises sur les suffrages avec écart entre suffrages exprimés et cumul des voix obtenus », entre autres. « Nous avons constaté beaucoup d’irrégularités dans ces élections locales. Le jour du vote des cartes d’électeur ont été distribuées dans des concessions privées de responsables de l’Apr pour leurs militants. Et ce qui est plus grave, c’est qu’il y a eu défaut de transmission des Pv par les présidents des bureaux de vote. Ni la Commission départementale de recensement des votes ni la Ceda ne disposaient pas de Pv. En plus, il ya eu beaucoup d’incohérences dans les données du Pv de la Commission de recensement des votes », a ajouté Dr Cheikh Dieng, candidat de la coalition Wallu Sénégal.

L’opposition appelle à une grande marche vendredi prochain
L’adversaire du maire réélu et ses camarades n’entendent pas laisser passer cette « forfaiture » de la coalition Bby. « Nous demandons aux juges de la Cour d’appel de prendre leurs responsabilités et de dire le droit », insistent le Pds et ses alliés. Mayoro Faye, Chargé de Communication du Parti démocratique sénégalais, Cheikh Alioune Bèye de Pastef, Lamine Guèye de Rv ont annoncé une marche, ce vendredi, dans les artères de Pikine pour dénoncer des « fraudes » de Benno bokk yaakaar. « Face à des actes aussi graves, nous comptons nous mobiliser et mobiliser tous les Pikinois pour montrer aux Sénégalais notre mécontentement et en profiter pour lancer un appel à la justice de notre pays », a dit Mayoro Faye, qui au-delà des populations de Pikine, appelle celles de Guédiawaye et de Rufisque à participer à cette marche.

Boudal NDIATH

24 février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article