L’UE ET LE MINISTÈRE DU TOURISME EN POURPARLERS

news-details
RÉOUVERTURE DES FRONTIÈRES

Les experts du ministère du Tourisme et des Transports aériens et ceux de l’Union européenne sont en pourparlers, depuis ce matin, pour trouver la meilleure formule concernant la réouverture des frontières.

Après la décision de l’Ue de n’ouvrir ses frontières qu’à quinze pays, dont quatre du continent africain (Algérie, Maroc, Tunisie et Rwanda), le Sénégal avait répliqué en décidant d’appliquer la réciprocité des visas aux pays qui tenteraient de lui bloquer ses frontières.

Sur iRadio, l’ambassadrice de l’Ue, Irène Mingasson, expliquait que le Sénégal n’était pas encore concerné par mesure, puisqu’il ouvrait son espace aérien le 15 juillet. Seulement, pour les autorités sénégalaises, il s’agit de sauver un secteur largement affecté par la pandémie. Air Sénégal, dont le principal marché reste l’Europe avec des vols privilèges en France, Espagne et l’Italie serait très lésé si la mesure de l’Ue n’est pas assouplie.

Vous pouvez réagir à cet article