L’UEFA "CONDAMNE LES VIOLENCES RACISTES CONTRE KALIDOU KOULIBALY"

news-details
FOOTBALL

La FIFPro et l’UEFA condamnent conjointement les violences racistes perpétrées mercredi contre le joueur de Napoli Kalidou Koulibaly.

La FIFPro et l’UEFA condamnent conjointement les abus racistes dont a été victime le joueur de Napoli Kalidou Koulibaly mercredi dernier lors d’un match de championnat au FC Internazionale à Milan.

Les deux organisations se félicitent des mesures rapides prises par les autorités italiennes du football, qui ont sanctionné le FC Internazionale avec les deux prochains matches à huis clos et, en outre, avec une fermeture partielle du troisième match du FC Internazionale à domicile.

Cependant, la FIFPro et l’UEFA sont très préoccupées par cet incident raciste inacceptable et par ce qui apparaît à première vue comme un manquement au respect du protocole en trois étapes largement reconnu contre le racisme.

Le défenseur franco-sénégalais Kalidou Koulibaly était sujet à des chants racistes et, malgré les annonces du président du stade, les chants ne se sont pas arrêtés. De plus, il semble que le personnel des entraîneurs de Naples ait déjà informé l’arbitre à plusieurs reprises de chants racistes.

Les deux organisations sont d’avis que les slogans racistes à l’encontre de Koulibaly, qui ont dû quitter le terrain après avoir reçu un deuxième carton jaune, sont inacceptables et n’ont aucune place dans le football.

La FIFPro et l’UEFA soutiennent les autorités de football italiennes sur toute mesure supplémentaire qui sera prise pour lutter contre le racisme dans les stades pour lesquels FIFPro et l’UEFA ont une politique de tolérance zéro.

Vous pouvez réagir à cet article