L’UNION DES MAGISTRATS DU SÉNÉGAL ENTRE DANS LA DANSE

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2018

Pour une première fois en vue du prochain scrutin, l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS) organise une session de formation pour renforcer les capacités de tous les magistrats du pays. « Pour garantir la qualité des débats et faciliter les travaux en atelier, les magistrats sont repartis en groupes comportant au maximum 35 personnes », souligne Souleymane Teliko. Le président de l’UMS de poursuivre : « L’objectif général de ces sessions est d’amener les participants à passer en revue les différentes étapes du processus électoral en mettant l’accent sur les aspects pratiques de leur mission. »

En marge de ces rencontres, des guides manuels sur « les rôles et responsabilités de la justice dans le cadre de l’élection présidentielle du 24 février 2019 » seront remis à chaque participant. L’UMS souhaite, à travers la tenue de ces missions, passer en revue les différents aspects de l’intervention du magistrat dans le processus électoral et sensibiliser les différents acteurs impliqués sur les sources potentielles de contentieux électoral ou difficultés d’application ainsi que sur les voies et moyens de les traiter ou de les prévenir.
Les magistrats se sont appropriés les guides élaborés dans le but de les aider à bien s’acquitter de leur mission.

Vous pouvez réagir à cet article