L’enseignant sénégalais arrêté aux Etats-Unis finalement acquitté

news-details
SOCIETE

Du nouveau dans l’affaire Cheikh Thiam du nom de l’enseignant sénégalais arrêté aux Etats-Unis. Selon le témoignage de Macodou Fall, doctorant à l’Université de Floride (University of Florida) de Gainsville, repris par Libération, ce dernier corrigeait son propre fils et a été finalement relaxé.

« En fait l’incident n’a rien à avoir avec l’école où Cheikh Thiam enseigne. Au contraire, M. Thiam est un enseignant très bien aimé et très respecté dans son établissement. Il s’agit plutôt d’un arrêt temporaire pour avoir corrigé son propre fils qui se bagarrait avec son autre enfant à la maison. Une fois à l’école, l’enfant rapportera l’incident à sa maîtresse qui en déduit que celui-ci a été abusé par son père. Il faut rappeler que l’enfant en question n’a que quatre (4) ans. C’est dans ce contexte que l’école dans laquelle étudie le fils de M. Thiam a contacté le service de protection des enfants et des familles de l’Etat de Floride qui enclencha, à son tour, une enquête. Il faut noter que pour que Cheikh Thiam soit condamné, il fallait que l’abus dont il est accusé par l’école, soit déterminé. Ce qui n’est pas le cas puisque les services de protection des enfants et des familles de l’Etat de Floride ont déjà terminé leur investigation et conclu qu’il n’y avait aucun abus avant d’acquitter Thiam. »

Vous pouvez réagir à cet article