L’oncle de Bara Sow demande justice pour son neveu tué

news-details
PROCÈS DES THIANTACOUNES

Présent au procès de l’affaire Médinatoul Salam qui a coûté la vie à son neveu, l’oncle de Bara Sow, El Hadji Mamadou Falilou BA, une des victimes, attend que « le droit soit dit. » « Je suis content que le procès soit enfin ouvert, exulte-t-il, interrogé par iRadio. Mon neveu a été tué le 22 avril 2012. Cela fait sept (7) ans aujourd’hui. Je demande à ce que le droit soit dit d’autant que les faits sont avérés. Il y a des morts et un enterrement sans autorisation. »

En face, les proches des présumés meurtriers tiennent un tout autre langage. Après sept ans de détention, ils demandent à ce que les disciples de Cheikh Béthio Thioune bénéficient des mêmes faveurs que leur guide.
« Ce qu’on attend de ce procès, indique Mamy Diouf, sur les mêmes ondes, c’est qu’on fasse les choses et qu’on en finisse parce qu’ils ont déjà purgé sept (7) ans de prison. Il est temps qu’on les juge. Rester tout ce temps en prison sans qu’ils ne soient jugés, c’est tout simplement inadmissible. Cela ne se passe qu’au Sénégal. Il est vraiment temps qu’on les juge et qu’on les relâche ou qu’ils bénéficient d’une liberté provisoire comme leur guide. Pourquoi pas ! »
Ababacar Diagne et Bara Sow, deux « Thiantakones » tués en avril 2012 à Médinatoul Salam.

Vous pouvez réagir à cet article