image

LA BATAILLE DE DAKAR AURA BIEN LIEU

image

La bataille de Dakar est très attendue pour ces élections législatives. La période de campagne électorale prend fin, l’opposition des deux candidats de Dakar bat son plein. Entre Barthélémy Dias et Alioune Ndoye, la confrontation est prévue. Un combat YAW-BBY propulsé par un autre, entre anciens camarades de Taxawu Dakar. Le compte-à-rebours est lancée.

Il y aura forcément un duel. Mais ces joutes électorales seront différentes de celles antérieures. La force des deux camps, Yewwi Askan Wi (YAW) de l’opposition comme Benno Bokk Yakaar (BBY) du pouvoir, a connu des renforts. Les rangs se sont renforcés depuis les locales. Des ralliements de part et d’autre sont à prendre en compte. « Cette fois-ci, Yewwi est renforcée par l’inter-coalition avec Wallu Sénégal. Mais il ne faut surtout pas oublier que Benno est rejoint par des cadors de Dakar, à l’occurrence Bamba Fall de la Médina. Ceci représente un poids de plus pour la coalition au pouvoir », détaille l’analyste politique, Babacar Dione. Les élections locales peuvent servir de référence mais la donne a changé depuis quelques temps. « Barthélemy Dias avait gagné les dernières élections avec plus de 90 mille voix de différence. Avec l’apport de Wallu, son ascendance pourrait augmenter lors de ces joutes. Mais il faut noter que la coalition BBY des dernières locales est différente de celle présentée pour ces législatives. Une nouvelle image est mise en avant », présente-t-il.
Le combat pour l’électorat à Dakar sera rude. Le duel se fera entre les deux têtes de listes : d’un coté, Barthélemy Dias de la coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi et Alioune Ndoye de Benno Bokk Yakaar. La confrontation est inévitable. Lors des dernières élections municipales et départementales du 23 janvier 2022, le candidat de Yewwi à Dakar, Barthélemy Dias, a infligé une « raclée » à Abdoulaye Diouf Sarr, tête de file de Benno : 173 628 voix contre 81 015 des suffrages.
Pour le camp présidentiel, ces dernières élections municipales ne se sont pas déroulées dans une parfaite union. En dépit de la tête de liste investie, Abdoulaye Diouf Sarr, des listes parallèles sont notées de part et d’autre, à l’instar des listes du ministre-chef de cabinet du Chef de l’Etat, Mame Mbaye Niang à Dakar ou d’Oumar Top à Keur Massar. Pour ces présentes joutes législatives, la « maison-mère » semble réunir tous ses leaders de Dakar derrière la tête de liste et socialiste Alioune Ndoye. En plus de cette réunification, Benno est rejoint principalement par des anciens de Taxawu Dakar, à l’instar de Bamba Fall, Juliette Zingan, Djibril Wade ou encore Jean Baptiste Diouf. Ils ont été élus, en 2014 comme Alioune Ndoye, sous la bannière de « Taxawu Dakar » de Khalifa Sall. L’on se rappelle, mais leurs poids électoraux peuvent peser sur la balance à Dakar.
De l’autre coté, se positionne l’édile de la Ville de Dakar, Barthélémy Dias. Lui aussi, a été maire et porté depuis quelques temps par la vague de Taxawu Dakar en 2014. Barth est resté sur cette lancée depuis quelques années jusqu’à renforcer son électorat et devenir le maire de la Ville. Porté par la coalition Yewwi Askan Wi lors des dernières locales en janvier 2022, le camp de Dias-fils est renforcé par l’inter-coalition avec Wallu Sénégal pour ce 31 juillet. La liste de l’ancien président du Sénégal, Abdoulaye Wade, peut représenter un renfort de taille pour l’ancien maire de Mermoz-Sacré Cœur.
De quoi évoquer un double duel Barthélémy Dias et Alioune Ndoye : un premier combat entre les coalitions BBY et YAW et un second entre anciens camarades de Taxawu Dakar et du Parti socialiste. La confrontation s’annonce intense. « D’un coté, c’est le Parti Socialiste officiel contre ceux qui avaient initiés le mouvement « Taxawu Ndakaru », et de l’autre Yewwi Askan Wi et Benno Bokk Yakaar, dans son ensemble », explique le journaliste B. Dionne. « Barthélémy Dias a intérêt à gagner ces élections. Son avenir politique en dépend. Ce sont des élections qui représentent des enjeux énormes. Puisqu’il est le leader, Barth devra tout faire pour garder l’hégémonie de Yewwi à Dakar », analyse-t-il. En 2017, lors des élections législatives, la coalition Benno Bokk Yakaar avait gagné la capitale. « Les enjeux existent dans les deux camps. Pour Benno, il s’agit de reprendre Dakar qui les fuit depuis un certain temps. En tant que coordonnateur national de BBY, Amadou Bâ doit montrer une autre facette de sa valeur électorale dans ces élections », déclare Babacar Dione. Avant d’ajouter : « C’est également l’occasion pour Alioune Ndoye d’augmenter sa côte électorale et de redorer le blason du Parti Socialiste à Dakar ».
Un duel, des combats, la bataille de Dakar aura bien lieu. Les oppositions Benno-Yewwi et PS-Taxawu Ndakaru représenteront une des enjeux de la capitale. Qui de Barthélémy Dias ou de Alioune Ndoye gagnera le double duel ? Réponse au soir du 31 juillet 2022.

Moustapha Gueye (Stagiaire)

29 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article