image

LA CAF SORT LE BÂTON

image

Le Jury disciplinaire de la Caf s’est réuni mardi pour délibérer sur les incidents survenus au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé à l’issue des rencontres de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies Égypte-Maroc et Sénégal-Guinée équatoriale.

Sénégal vs Guinée Equatoriale du 30 janvier 2022

Le Jury disciplinaire de la Caf a inculpé les joueurs des fédérations sénégalaise et équato-guinéenne à la suite d’une altération verbale et physique lors du match de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies. Il a décidé :
• de rappeler à l’ordre les joueurs sénégalais Saliou Ciss et Kéita Baldé suite à leur comportement regrettable en fin de match.
• de rappeler à l’ordre les joueurs équato-guinéens Ivan Edu et Emilio Nsue suite à leur comportement regrettable en fin de match.
• de suspendre le joueur équato-guinéen Estaban Orosco pour deux matches dans n’importe quelle compétition officielle de la CAF.
• d’imposer une amende de 5 000 USD à la Fédération équato-guinéenne de football.

L’Egyptien Marwan Dawoud suspendu jusqu’à la fin de la Can

Le Jury disciplinaire a infligé des sanctions aux joueurs ainsi qu’aux officiels égyptiens et marocains pour cause de mauvaise conduite. Les officiels du match susmentionné ont indiqué dans leurs rapports qu’à la fin du match, il y a eu des altercations entre l’entraîneur adjoint égyptien Rogerio Paulo Dos Santos Cesar De Sa et le président de la Fédération marocaine M. Faouzi Lekjaa. Une bagarre générale s’en est suivie au cours de laquelle le joueur marocain Sofiane Boufal et le joueur égyptien Marwan Mostafa Daoud ont été identifiés. Le Jury disciplinaire de la Caf a décidé :
- de suspendre le joueur égyptien Marwan Mohamed Moustafa Dawoud pour deux matches, à savoir le match n°50 (demi-finale) et match n°52 (Finale) ou match n°51 (match pour la 3e place) pour sa conduite violente, et d’imposer une amende de 5 000 USD à la fédération égyptienne.
- de suspendre l’entraîneur adjoint de l’Egypte, M. Rogerio Paulo Dos Santos Cesar De Sa pour quatre matchs, à savoir le match n°50 (demi-finale) et match n°52 (Finale) ou match n°51 (match pour la 3e place) en plus de ses 2 prochains matchs avec son équipe nationale, pour geste obscène, et d’imposer une amende de 10 000 USD à la fédération égyptienne.
- d’imposer une amende de 10 000 USD à la fédération égyptienne pour les agresseurs non identifiés de l’incident susmentionné.
- d’adresser un avertissement à l’entraîneur égyptien, Carlos Quiroz en raison de son comportement sur le banc.
- de suspendre les joueurs marocains n°18 Soufiane Chakla et n°17 Soufiane Boufal pour deux matches avec l’équipe nationale, en raison de leur comportement violent.
- d’imposer une amende de 10 000 USD à la fédération marocaine pour les agresseurs non identifiés de l’incident susmentionné.
- d’adresser un rappel à l’ordre aux officiels marocains présents sur le banc pour leur comportement antisportif.

De nos envoyés spéciaux à Yaoundé

2 février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article