"FAUT-IL EXCLURE LE CONFINEMENT GÉNÉRAL ?"

news-details
LA CHRONIQUE DE MAMOUDOU

Nous sommes en guerre. La phrase répétée à souhait par Emmanuel Macron, président de la France, lors de l’annonce du confinement général décrété dans son pays pourrait s’appliquer à tous les autres nations visitées par Covid 19. Le Sénégal n’y échappe pas. Pour Mamoudou Ibra Kane, c’est donc l’occasion de parer à toute éventualité car, estime-t-il, dans sa chronique de ce vendredi, autant pêcher par excès que par défaut dans ce type de situation. Mais, pour cela, il faudrait déjà préparer la population et mesurer les conséquences sociales et économiques qui iraient avec. Et, pour ça, pense-t-il, le sans-faute jusqu’ici mené par le Chef de l’Etat Macky Sall, en chef de guerre dès les premières lueurs du coronavirus, laisse nourrir de l’espoir. Une bataille est gagnée et le combat est mené aux points depuis la décision de ne pas rapatrier les 13 étudiants sénégalais établis à Wuhan, ex épicentre de la pandémie... "Ey buñu leen rapatrier woon"...

Vous pouvez réagir à cet article