MACKY SALL, SUCCESSION ET URGENCES

news-details
LA CHRONIQUE DE MIK

Ce vendredi, 6 septembre 2019, Mamoudou Ibra Kane note qu’au cinquième mois de son second mandat à la tête du Sénégal, Macky Sall est confronté à l’enjeu de l’histoire, mais également à sa succession entrouverte par des proches collaborateurs qui n’ont pas la patience d’attendre la fin de l’exercice. Et, pour ne pas laisser s’installer une ambiance de fin de règne alors qu’il n’en est qu’au début du mandat, Macky Sall a comme décidé de donner un coup de pied dans la fourmilière. C’est ainsi que le journaliste analyse le contenu du dernier communiqué du conseil des ministres, en notant toutefois que pour bien entrer dans le temps de l’action, il faut bien plus que des mots et des réformes sur le papier. Entre un président qui doit donner le la et une opposition qui doit jouer son rôle, il appartient maintenant, trouve-t-il, au citoyen lambda d’être cette vigie capable de lire les signaux de détresse en sa qualité d’arbitre du jeu politique.

Vous pouvez réagir à cet article