« LA CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE AURA DU MAL À PRENDRE FORME »

news-details
LR DU TEMPS

La reprise des cours prévue, ce 2 juin 2020, continue à faire débat. Cette reprise qui ne concerne que les élèves en classe d’examen sème le doute chez certains spécialistes par rapport au respect du quantum horaire des classes intermédiaires.

Invité à l’émission Lr du Temps, Pr Daouda Ndiaye, Juriste et Docteur en Sciences de l’Education, estime que l’Etat aura du mal à assurer ce quantum horaire. Ce qui pourrait être la cause de nombreuses lacunes chez les élèves. « Le président de la République a évoqué le principe ’’d’Apprendre à la Maison’’ pour assurer la continuité pédagogique. Mais, il faut dire qu’elle aura du mal à prendre forme. L’équité voudrait que les tous élèves soient logés à la même enseigne. Ce qui n’est pas le cas, parce qu’il y a des quartiers qui n’ont pas de connectivité », renseigne M. Ndiaye.

L’autre équation qui pourrait rendre difficile cette continuité pédagogique, selon Pr Daouda Ndiaye, c’est la saison des pluies qui arrive. « Dans le monde rural, les jeunes vont aider leurs parents dans les champs », a-t-il rappelé. Une manière pour cet expert en Education de dire que : « l’organisation d’examens ne suffit pas pour sauver une année scolaire ».

Son co-débateur abonde dans le même sens. Que fera-t-on des autres élèves ? Comment les aider à rattraper le quantum horaire ?, se pose le Directeur du groupe ’’Toutinfos’’, Mamadou Thierno Talla. Pour lui, même si l’Etat parvient à sauver l’année scolaire, il devrait faire de sorte que les heures perdues par les élèves soient rattrapées. Si tel n’est pas le cas, ils vont traîner des lacunes durant le reste de leur cursus.

Spécialiste en communication, Mamadou Thierno Talla a aussi suggéré au ministère de la Santé et de l’Action sociale à rectifier sa communication sur la pandémie. « La communication habituelle est abusive. En principe, on devrait la changer en insistant sur le respect des gestes barrières », a-t-il déclaré.

Vous pouvez réagir à cet article