image

LA COUR SUPRÊME ORDONNE LA CONTINUATION DE L’INSTRUCTION

image

Rebondissement dans l’affaire opposant Madiambal Diagne, au juge Souleymane Téliko. En effet, la première chambre civile et commerciale de la Cour Suprême a rendu une décision, ce mercredi 18 mai. Seulement elle a ordonné la continuation de l’instruction.

Le feuilleton judiciaire opposant le patron du journal Le Quotidien, Madiambal Diagne, au juge Souleymane Téliko se poursuit. La première chambre civile et commerciale de la Cour Suprême, qui avait saisie d’un appel le Procureur général près ladite cour, dans l’affaire de la plainte déposée par Madiambal Diagne contre le magistrat Souleymane Téliko, a rendu son délibéré ce mercredi 18 mai 2022.

Seulement, la Cour a décidé de retourner le dossier de la procédure à la Commission d’instruction, afin de poursuivre l’instruction. Il est à rappeler que la Commission d’instruction, présidée par le magistrat Moustapha Ba, n’avait jamais entendu le mis en cause, Souleymane Téliko. Ce qui a fait que ce dernier n’avait pas été inculpé. Aussi les demandes de Madiambal Diagne de se voir communiquer la procédure et de se faire notifier les actes d’instruction sont encore restées sans suite. Toutes choses qui font que la Cour suprême a jugé que l’ordonnance rendue par la Commission d’instruction et déferrée en appel par le Procureur général ne saurait tenir lieu d’une ordonnance de clôture de l’instruction.

Pour rappel, tout est parti d’une plainte déposée par le patron du groupe Avenir Communication contre l’ex-président de l’Union des Magistrats du Sénégal (Ums). Dans une émission Grand Jury de Rfm, Madiambal Diagne avait accusé le juge Téliko d’avoir indûment perçu des frais de mission dans le cadre de l’affaire dite Hissein Habré. Le magistrat lui avait servi une citation directe. Lors de l’audience du 3 juin dernier, Souleymane Téliko avait déclaré, parlant de Madiambal Diagne, « comment quelqu’un qui a un dossier de viol, peut-il avoir le culot d’attaquer une personne ? ». Ce, après quoi, Madiambal Diagne qui accuse le magistrat de diffamation, dénonciation calomnieuse et injures publiques, avait à son tour déposé une plainte contre M. Téliko devant la Chambre criminelle de la Cour suprême.

Ndèye Anna NDIAYE

19 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article