image

LA CROATIE ÉCARTE LE BRÉSIL QUI PERD SON COACH

image

La première affiche des demi-finales est connue ! La Croatie, solide vainqueur du Brésil, en fin de soirée hier, au stade de Lusail enchaîne une deuxième demi-finale de suite. Première conséquence de ce résultat, le Brésil s’est séparé de son entraîneur Tite, juste à l’issue de la rencontre.

DOHA - Deuxième de sa poule derrière le Maroc, la Croatie poursuit son parcours aux airs de marathon. Sobres mais efficaces, les coéquipiers de Luka Modric n’ont jusqu’ici battu que le Canada dans le jeu (4-1), mais ont déjà réussi à se qualifier en demi-finales de la Coupe du monde pour la troisième fois de leur histoire après 1998 et 2018, la deuxième consécutive.

La recette miracle pour la sélection croate réside en un dispositif solide et une équipe besogneuse malgré ses joueurs de grands talents. Le rendu n’est pas aussi spectaculaire que l’aurait laissé espérer un onze de départ avec Brozovic, Kovacic, Modric, Kramaric et Perisic, mai le résultat est diablement efficace puisque l’équipe au maillot en damier rejoint le dernier carré après deux matchs nuls face au Maroc (0-0), à la Belgique (1-1) en phase de poules et deux victoires par tirs au but face au Japon en huitièmes et hier, en quarts, face au Brésil pourtant éternel grand favori du tournoi.

Le plan de jeu de l’entraîneur Zlatko Dalic a fonctionné à merveille face aux Auriverde, étouffés au cœur du jeu et isolés sur les côtés. Bousculé physiquement, le Brésil a pourtant ouvert le score pendant la prolongation par l’intenable Neymar Jr, mais a peine dix minutes plus tard, la Croatie revenait à la marque par le remplaçant Bruno Petkovic servi par un autre remplaçant, Mislav Orsic, alors que Kovacic, Brozovic, Kramaric et Pasalic étaient tous sortis, laissant les increvables Modric (37 ans) et Perisic (33 ans) boucler les 120 minutes et guider les troupes à la série de pénaltys fatale au Brésil, qui une fois de plus quitte le Mondial déçu et traumatisé. La dernière fois que la nation la plus titrée de l’histoire du tournoi a remporté la Coupe du monde, c’était en 2002 et Vinicius avait deux ans. Une éternité.

De notre envoyé spécial au Qatar, Babacar Ndaw Faye

9 décembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article