image

LA DÉCISION DE ROMAN ABRAMOVITCH CONCERNANT CHELSEA

image

Son nom est au centre des discussions autour de l’avenir du club londonien depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Roman Abramovitch, a pris ses distances avec les Blues. L’oligarque russe a réagi dans un communiqué publié par Chelsea samedi soir : « J’ai toujours pris des décisions dans l’intérêt du club. [...] C’est pourquoi je confie aujourd’hui aux administrateurs de la fondation caritative de Chelsea la gestion et les soins du Chelsea FC. Je pense qu’ils sont actuellement les mieux placés pour défendre les intérêts du club, des joueurs, du staff et des supporters. »

Aucun Russe ne se trouve parmi les administrateurs de la fondation caritative de Chelsea présidée depuis 2003 par l’Américain Bruce Buck, précise L’Équipe. Le quotidien relève tout de même que cette situation pourrait relancer la question d’une vente de Chelsea dans les mois à venir, alors qu’Abramovitch a peu à peu déserté le Royaume-Uni depuis 2018 et l’empoisonnement de Sergueï Skripal, l’ancien agent de renseignement russe devenu espion britannique.

Un sondage britannique, réalisé par YouGov, permettant aux Anglais d’évaluer les éventuelles sanctions que leur gouvernement pourrait prendre contre la Russie, parmi la douzaine de propositions, l’une concerne l’institut de sondages demande d’évaluer si, en réponse aux offensives russes, le gouvernement doit « saisir le club de football de Chelsea du milliardaire russe Roman Abramovitch, en raison de ses liens avec les dirigeants russes ».

Selon Sofoot, trois qualificatifs pour décrire cette hypothétique décision étaient proposés : « juste » , « ne va pas assez loin » et « va trop loin » . Le résultat est sans appel : une très large majorité est favorable à cette mesure. 35% pensent que ce serait une décision juste pendant que 26% estiment que cette mesure ne serait pas assez forte. Seulement 13% jugent qu’une telle initiative serait injuste et irait trop loin.

Die BA

27 février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article