« LA DÉMOCRATIE SÉNÉGALAISE EST SUR UNE PENTE DANGEREUSE »

news-details
Tiken Jah Fakoly

« La démocratie sénégalaise ne se porte pas mal parce que les opposants s’expriment. Mais le constat que l’on fait, c’est qu’elle commence à être sur une pente un peu dangereuse ». Tel est l’avis de Tiken Jah Fakoly.
Dans une interview accordée à l’AS, le chanteur engagé explique : « Parce que quand on commence les emprisonnements des opposants politiques, alors la démocratie est perturbée. Les emprisonnements des opposants politiques créent la frustration, des énervements. Cela peut engendrer beaucoup de querelles dans le champ politique. »

Tiken Jah Fakoly en veut pour preuve « l’exemple de la Côte d’Ivoire » qui doit, dit-il, « servir à tous les pays de cette région ouest-africaine. Quand les populations sont à bout, la situation peut dégénérer et perturber la stabilité du pays. »

Expulsé du Sénégal en 2007 sous Wade, il pense se produire « bientôt » au Sénégal. Car, soutient-il : « J’aime le Sénégal et je sais que je compte beaucoup de fans dans ce pays. »

Vous pouvez réagir à cet article