LA DÉMONSTRATION DE FORCE DE MACKY

news-details
INVESTITURE À DAKAR ARENA

C’est à Dakar Arena, le stade omnisports de 15 000 places que la coalition Benno Bokk Yakkar (BBY) a choisi pour investir son candidat à l’élection présidentielle du février 2019. Les militants, venus des quatre coins du Sénégal, ont envahi les lieux dès les premières heures de la matinée.

À 9 heures déjà, les alentours du stade refusent du monde. De longues files de personnes se forment çà et là pour accéder à l’intérieur. Les forces de l’ordre, déployées en grand nombre pour assurer la sécurité, sont débordées. Malgré la fermeté dont ils font montre, elles ne parviennent pas à faire régner l’ordre. Les gens se bousculent pour accéder à la salle, déjà archi comble.

Weah, Barrow, Ouattara, Ould Abdel Aziz, en guests stars

A l’intérieur, tout est réglé comme du papier à musique. Les petits plats sont mis dans les grands pour la réussite de l’évènement. Toutes les places sont occupées. La mobilisation est grande. Une démonstration de force. L’animation bat son plein. Un véritable cocktail sonore. Vouvouzelas, sifflets, tam-tams... aucun instrument n’est de trop pour assurer l’ambiance. Avant 13 heures, la salle est pleine comme un œuf. Les militants jouent à qui mieux mieux.
Et rivalisent de pas de danse au rythme du nouveau tube concocté par le groupe « Bideew Bou Bess » pour la campagne de Macky Sall.

Des autorités politiques, coutumières et religieuses sont présentes. Les hôtes de Mack Sall sont assis à la première loge. Il s’agit des Adama Barro (Gambie), George Weah (Libéria), Alassane Ouattara (Cote d’Ivoire), Mouhamed Ould Abdel Aziz (Mauritanie), Aristide Gomez (Premier ministre Guinée Bissau). « C’est la première fois qu’autant de personnalités assistent à l’investiture d’un candidat », fait-remarquer l’artiste Pape Faye qui, avec la journaliste Nafissatou Diouf, assure le micro central.

Les minutes s’égrènent. Le public s’impatiente à voir Macky Sall. Il fait son entrée à 13h. Main dans la main avec son épouse Marième Faye. Cette dernière, toute souriante, est vêtue d’un grand boubou aux couleurs de l’APR. Le couple présidentiel est accueilli en grande pompe. C’est l’effervescence dans la salle.

Les militants se déchainent. Pancartes, banderoles, photos à l’effigie de Macky Sall sont en l’air. Dakar Arena s’enflamme. L’animation atteint son paroxysme. Sous les ovations du public, le couple présidentiel fait le tour pour saluer le public avant d’aller s’installer aux places qui leur sont réservées.

Une joie débordante se lit sur leur visage. L’hymne nationale retentit. Elle est entonnée par 200 choristes. Lesquels ont enchainé avec l’hymne « Jaam » de feu Julien Zouga. Les prestations se poursuivent. Les artistes Doudou Ndiaye Mbengue, Viviane Chidid, Bidew Bou Bess entre autres, ont assuré l’ambiance. Mais, c’est le roi du Mbalax, Youssou Ndour qui a enflammé la salle avec son tube « combine beuré »

Vous pouvez réagir à cet article