LA DÉPUTÉE SODA MARIÈME NDIAYE INTERPELLE DIOUF SARR

news-details
HOPITAL DE KOLDA

Depuis décembre 2020, l’hôpital régional de Kolda n’a pas de gynécologue. Un fait qui n’est pas du goût de la députée Marième Soda Ndiaye. Conformément aux dispositions du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, la député a saisi le Président le président de l’Assemblée nationale et adressé une question écrite au ministre de la Santé et de l’Action Sociale relative aux mesures et/ou dispositions prises pour l’affectation d’un gynécologue à l’Hôpital régional de Kolda.

S’adressant à Abdoulaye Diouf Sarr, elle lui dit : « Lors de votre passage à l’Assemblée nationale durant le marathon budgétaire aux mois de novembre et décembre derniers, nous nous faisions l’écho de la vive préoccupation des populations de l’intérieur du pays qui s’offusquaient du manque de gynécologues, dermatologues, psychologues et ophtalmologues au niveau de certains hôpitaux régionaux ».

Elle poursuit : « Cette situation, aux dernières nouvelles, est toujours d’actualité, obligeant les autorités sanitaires à procéder aux évacuations sanitaires vers d’autres établissements publics de santé disposant de telles spécialités. L’absence de gynécologue à l’Hôpital régional de Kolda, depuis le 24 décembre 2020, en est une parfaite illustration ».

La députée demande au ministre de l’édifier sur les diligences envisagées pour l’affectation effective d’un gynécologue au niveau de l’hôpital régional de Kolda. Ce, dit-elle, compte tenu des désagréments signalés et des répercussions sur le climat social qu’une telle situation pourrait engendrer dans ladite région.

Vous pouvez réagir à cet article