image

LA DIRECTRICE DE LA FAMILLE DÉPLORE "LA PERVERSION" DU CONCOURS

image

Les féministes sénégalaises se préparent pour la 30e édition de la campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes. Cette campagne, sous le sceau, ‘’Orangez le monde’’, vise à ’’ mettre fin dès maintenant à la violence à l’égard des femmes’’.

Au Sénégal, l’actualité brûlante par apport à cette problématique est le viol présumé de la miss Sénégal 2020. Depuis la sortie Fatima Dione sur son supposé viol, les langues se délient. La polémique s’est amplifiée avec la sortie de la présidente du comité d’organisation, Amina Badiane qui, réagissant suite aux déclarations de la supposée victime, a déclaré : "Ces accusations ne sont pas fondées, car, si on te viole, c’est que tu l’as cherché". Depuis cette sortie, elle est accusée de faire "l’apologie du viol", faisant que « l’auto-saisine du parquet se dessine ».

Venu présider un atelier préparatif du lancement de la campagne des ‘’16 jours d’activisme’’, la Directrice de la Famille du ministère de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfance, Dr Fatou Ndiaye Dème, estime que l’Etat est dans les dispositions de tirer cette affaire au clair. Le processus est en cours. « Le ministère a sorti un communiqué qui montre l’engagement de l’État du Sénégal pour que justice soit faite à tous les niveaux. Là, le processus est en cours avec un rebondissement par rapport aux plaintes annoncées », a-t-elle déclaré. Mme Dème de regretter que l’mage de l’événement miss Sénégal soit écornée. « Miss Sénégal était un événement pour la promotion de la femme, montrer la femme dans toute sa beauté, toute sa splendeur. Donc le ministère déplore cette banalisation, cette perversion de ce grand événement », a-t-elle indiqué.

Pour rappel, les 16 jours d’activisme pour mettre fin aux violences sont une campagne internationale qui a lieu chaque année. Elle commence le 25 novembre, Journée internationale de la lutte contre les violences à l’égard des femmes, jusqu’au 10 décembre, journée des droits de l’homme. Elle a été créée par des militantes engagées au sein du premier institut de leadership mondial des femmes en 1991 et cette année marque son 30e anniversaire.

Babacar FALL

23 novembre 2021