LA FAUSSE CANDIDATE AU BFEM ET SA TANTE ÉCROUÉES

news-details
TAMBACOUNDA

L’élève K. Niakasso et sa tante ont été envoyées en prison, hier, à l’issue de leur face-à-face avec le maître des poursuites. Elles sont poursuivies pour fraude aux examens, usurpation d’identité et association de malfaiteurs. Les faits ? Alors qu’on n’a pas encore fini d’épiloguer sur l’affaire K. Mboup qui s’était déguisé en fille pour passer le bac à la place de sa copine, voilà qu’un autre fait presque similaire a animé les débats à Tambacounda. Au lieu d’aller se présenter au centre d’examen, l’élève K. Niakasso a préféré donner toutes ses pièces à sa tante T. Makalou afin que celle-ci se présente à sa place. La fausse candidate, 24 ans, venait de décrocher le Bac. Les faits se sont produits au centre du collège Jean XXIII (Tambacounda), au jury N°1, où « la candidate » s’est présentée le lundi 9 août 2021, premier jour des épreuves du Bfem.

Vous pouvez réagir à cet article