image

LA FÉDÉRATION DE L’ÉDUCATION ET DE LA FORMATION INTERPELLE L’ÉTAT

image

Depuis presque deux mois, l’école sénégalaise est en crise. L’enseignement moyen secondaire est paralysé. Cette situation commence à prendre une nouvelle tournure que déplore la Fédération de l’éducation et de la formation (FEF). Dans un communiqué reçu à Emedia, le président de FEF demande à l’Etat de prendre ses responsabilités. « La FEF interpelle l’Etat à faire valoir sa responsabilité de protection des citoyens et de leurs biens et exhorte tous les acteurs à plus de retenue pour sauver l’école sénégalaise du chaos », a-t-il noté.

Lors des marches des élèves, qui n’hésitent pas déloger leurs camarades du privé, l’on constate une certaine violence avec des dégâts matériels. C’est pourquoi, la FEF interpelle l’Etat. « Nous constatons que les élèves grévistes en arrivent à déloger leurs camarades des établissements privés d’enseignement sur l’étendue du territoire national. Le niveau de violence a commencé à causer des dommages et préjudices inestimables avec des bus saccagés et plus gravement des élèves blessées », a constaté la FEF.

Babacar FALL
Photo : Pape Doudou DIALLO

1er février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article