LA FIFA DIT OUI A L’ALLÈGEMENT DES RESTRICTIONS BRITANNIQUES

news-details
Qatar 2022

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a opposé un niet au Sénégal, suite à sa demande de recevoir du public (60% des places du stade Lat Dior de Thiès), face à la Namibie, le 9 octobre prochain. Mais, elle approuve la décision du gouvernement britannique d’autoriser les joueurs entièrement vaccinés à représenter leurs pays respectifs lors des prochains matchs de qualification pour la Coupe du Monde, et à revenir de pays sur liste rouge dans des conditions de quarantaine adaptées.

En effet, c’est une bonne nouvelle pour les ’’Anglais" de la tanière. La quarantaine à l’hôtel de 10 jours devrait être remplacée par un isolement de 5 jours dans des bulles au sein des clubs. Cela pourrait profiter aux Lions contre la Namibie. L’adversaire des Lions du Sénégal n’a pas de stade homologué répondant aux normes de la CAF et compte recevoir ses matchs en Afrique du Sud, qui est sur la liste rouge de la Grande-Bretagne.

"Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le gouvernement britannique, la Football Association et la Premier League pour trouver une solution raisonnable, qui ménage les intérêts de chacun. Nous pensons que la situation actuelle est nettement préférable à celle que nous avons connue en septembre", salue l’instance qui supervise le football mondial.

Dans son communiqué, la FIFA estime "qu’il s’agit d’un pas dans la bonne direction." Elle se félicite, du coup, "du soutien et de l’implication de tous les acteurs du football durant cette période difficile."

La FIFA met, toutefois, un bémol, soulignant que "cette décision ne concerne pas tous les joueurs." Ainsi, "nous restons décidés à améliorer la situation lors des prochaines fenêtres internationales et à participer aux discussions pour expliquer les nombreuses mesures mises en place pour limiter les risques de transmission de Covid suite aux déplacements des joueurs", confie-t-elle.

Par ailleurs, "nous sommes favorables à la vaccination contre le Covid-19, et soutenons la position de l’Organisation mondiale de la santé : un accès sûr, juste et équitable est essentiel dans tous les pays. Les joueurs ne devraient pas bénéficier d’un accès prioritaire aux vaccins", affichent les services de Gianni Infantino.

Vous pouvez réagir à cet article