LA FLAMBÉE DES CAS COMMUNAUTAIRES PERTURBE LE FONCTIONNEMENT DES CENTRES DE TRAITEMENT

news-details
ZIGUINCHOR

Ce lundi, la région de Ziguinchor aura été, après Dakar, celle qui a compté le plus de cas issus de la transmission communautaires avec 15 nouvelles contaminations (12 à Ziguinchor, 3 à Bignona).

La recrudescence des cas communautaires dans cette partie sud du Sénégal inquiète les autorités locales. Cette situation est due au relâchement des populations, selon le chef du centre traitement des maladies infectieuses de l’hôpital régional. Docteur Ansoumana Diatta estime que la capacité d’accueil du centre de traitement épidémiologique (CTE) de Ziguinchor n’est pas aussi grande et exhorte les populations aux respects scrupuleux des mesures barrières.

« On se range vers ce qui sont très asymptomatiques et les cas graves. Pour les autres, nous allons les internés à domicile et continuer le traitement chez eux. Nous appelons à toute la communauté d’être sereine. De croire à l’existence de la maladie. De revenir et de changer d’habitude », a lancé M. Diatta sur les ondes de la radio du groupe E-Media (iRadio : 90.3 FM).

Vous pouvez réagir à cet article