LA GALÈRE D’UN FOOTBALLEUR FRANCO-GUINÉEN ACCUSÉ DU VOL DE LA MONTRE À 46 MILLIONS FCFA DE SON COÉQUIPIER

news-details
INSOLITE

L’OGC Nice a mis à pied Lamine Diaby-Fadiga suite à l’affaire de la montre volée à Kasper Dolberg dans le vestiaire des Aiglons pendant un entraînement. Une procédure disciplinaire à l’encontre du jeune attaquant, formé au club, est engagée.

Lamine Diaby-Fadiga, jeune franco-guinéen de 18 ans, est dans de beaux draps. Il a été mis à pied ce jeudi par son club formateur, d’après Nice-Matin et L’Equipe, suite au vol de la montre de Kasper Dolberg. L’international danois, tout juste arrivé chez les Aiglons, s’est fait dérober l’objet, d’une valeur de 70 000 euros (environ 46 millions F CFA), dans le vestiaire au cours d’un entraînement et a ensuite porté plainte contre X.

Confondu par des enregistrements vidéo, même si la montre reste introuvable, et soupçonné d’être l’auteur du larcin, Diaby-Fadiga fait désormais face à une procédure disciplinaire. Une démarche qui pourrait aller jusqu’au licenciement. Arrivé au club à 13 ans, l’international français U18 a disputé sept matchs avec le groupe professionnel dans sa carrière. Il n’est en revanche pas encore apparu cette saison, en raison d’une opération de la cheville droite.

Vous pouvez réagir à cet article