LA GAMBIE SUSPEND TOUTE IMPORTATION DE VOLAILLE EN PROVENANCE DU SÉNÉGAL

news-details
ÉPIDÉMIE DE GRIPPE AVIAIRE

A l’issue d’une réunion organisée par les Ministères gambiens de la Santé et de l’Elevage, les autorités gambiennes suspendent, et c’est jusqu’à nouvel ordre, toute importation de volaille ou de viande de volaille en provenance du grand voisin. La mesure s’explique par l’apparition de la grippe aviaire, il y a quelques jours dans une ferme avicole au Sénégal. Une décision lourde de conséquences certes mais les autorités indiquent que des mesures d’accompagnements seront prises pour parer à toute pénurie de poulets dans les prochains jours.

Pour les autorités compétentes, une seule raison suffit pour justifier cette suspension d’importation de volaille : l’apparition de la grippe aviaire dans une ferme avicole au Sénégal. Le voisin a beau rassurer que la ferme avicole a été entièrement détruite et désinfectée, les autorités gambiennes ne veulent prendre aucun risque. A compter de ce vendredi, il est interdit, et c’est jusqu’à nouvel ordre, d’importer de la volaille -chair et les œufs compris-, originaire ou en provenance du Sénégal. La mesure est valable pour tous les autres pays actuellement en proie à une épidémie de grippe aviaire.

Les autorités enjoignent aux importateurs de volailles et de ses dérivés de s’approvisionner uniquement auprès de pays non affectés par cette pathologie animalière, qualifiée de « très contagieuse. « Cette interdiction sera effective jusqu’à ce que l’OMS et les autorités sénégalaises certifient que l’épidémie est complètement sous contrôle », martèle-t-on.

Les ministères de l’Agriculture et de l’Elevage indiquent être conscients que cette interdiction peut entraîner des désagréments comme une pénurie de poulets sur les marchés et de produits de volaille en Gambie, mais invite au respect scrupuleux de la mesure. « Toute saisie sera détruite pour éviter la propagation de cette pathologie qui affecte les bipèdes », préviennent les autorités. Cette décision est lourde de conséquences pour les importateurs dont une bonne partie s’approvisionne au Sénégal. Car contrairement à ce voisin immédiat qui a interdit depuis plusieurs années toute importation de poulets. Gambie, elle, continue d’importer une bonne partie de la volaille du Sénégal. Les gérants de fermes avicoles dans le pays s’approvisionnent également dans les marchés sénégalais. Idem pour les produits dérivés comme les œufs dont une bonne partie arrive également du Sénégal.

Vous pouvez réagir à cet article