image

LA GUERRE DE « TROIS » ENTRE SONKO, MAMADOU L. DIALLO ET MANSOUR FAYE

image

On n’est pas encore sorti des derniers soubresauts des élections législatives du 31 juillet 2022, que les fortes pluies (126 mm) qui se sont abattues sur la capitale réveillent les vieux démons des attaques ad hominem entre acteurs politiques. Entre le leader du Pastef, Ousmane Sonko, Mamadou lamine Diallo du Mouvement Tekki proche de la Coalition Wallu Sénégal et le ministre Mansour Faye de l’Apr, on ne se fait pas de cadeau.

Après avoir constaté les fortes pluies enregistrées sur Dakar, vendredi, qui ont causé plusieurs dégâts dont au moins une perte en vie humaine et présenté ses « sincères condoléances aux proches de la victime emportée par les inondations causées par ces pluies, Sonko affirme que tout ceci est « la résultante d’une gouvernance incompétente et mensongère, tant sur les priorités du pays que sur l’effectivité des investissements supposés consentis ».

Comme pour en rajouter une couche, le député proche de l’opposition, Mamadou Lamine Diallo fonce bille en tête. Après avoir présenté ses condoléances aux familles éplorées dans les inondations de ce vendredi et montré son soutien aux populations dans le désarroi, il lance tout de go : « Franchement, il est temps que Mansour Faye nous dise qu’est-ce qu’il a fait de nos 766 milliards dépensés dit-on dans les inondations ».

Suffisant pour que ce dernier sorte de sa réserve. « L’opposition, à travers des posts de Mamadou Lamine Diallo et celui dont je ne voudrais pas prononcer le nom, est en train de s’adonner à son jeu favori de manipulation et de mensonges éhontés en direction des populations », écrit-il sur sa page facebook.

En guise de réponse, l’ex-ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement rappelle que M. Mamadou Lamine Diallo était le vice-président de la commission parlementaire , avant de convoquer un article publié à l’époque par Emedia (http://www.emedia.sn/EXCLUSIF-LES-CONCLUSIONS-DU-RAPPORT...), pour dire que le leader de Tekki « est en parfaite connaissance des conclusions ».

Mansour Faye qui considère que les inondations sont des phénomènes exceptionnels, invite ses deux vis-à-vis « à se retrousser les manches et aller apporter physiquement aides et réconforts aux populations en difficulté ».

M. THIOBANE

6 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article