LA HANTISE DES ÉLECTROCUTIONS À LA CITÉ "NOUVEL HORIZON"

news-details
INONDATIONS

L’eau et l’électricité ne font pas bon ménage. Les habitants de la cité ‘’Nouvel Horizon’’ qui vivent le calvaire de cette dualité néfaste ne vont pas dire le contraire. Depuis les dernières fortes pluies enregistrées dans la capitale, les habitants de cette cité, nichée dans la commune de Sangalkam, ont réduit leurs déplacements à cause des eaux de pluies stagnantes qui se sont mélangés avec les branchements souterrains de la Senelec rendant dangereux la mobilité dans les artères de cette zone, pourtant viabilisée depuis 2012 par un promoteur immobilier belge.

D’après les témoignages recueillis, à cause de cette situation, deux vaches sont mortes électrocutées. Contactés par les habitants, les services de la Senelec ont fait une descente sur les lieux, hier jeudi, pour gérer la situation. Mais les résidents de ‘’Nouvel Horizon’’ veulent plus.

« Pendant la nuit, certains niches de courant émettent des étincelles. C’est une situation grave due aux ruissellements. Ce samedi nous avons prévu une Assemblée générale qui va réunir tous les résidents de la cité. Il nous faut un bon assainissement avec des branchements électriques adéquats », a laissé entendre, Mamadou Kane, notable de la cité.

Vous pouvez réagir à cet article