LA JUSTICE EN CHIFFRES ET LETTRES : 21 363 PLAINTES ENREGISTRÉES, 176 CRIMES DE SANG

news-details
JUSTICE

Le ministère de la Justice a procédé, ce lundi, 15 juillet, à la restitution de la première enquête nationale annuelle sur les activités des juridictions pour l’année judiciaire 2017-2018. L’enquête concerne l’ensemble des juridictions (Cour d’appel, Tribunaux de Grande instance, tribunaux d’instance, tribunaux du travail). L’enquête, menée entre le ministère de la Justice et l’Union Européenne a révélé 21 363 procès-verbaux sont inscrits au registre des plaintes par le tribunal de grande instance. Lequel totalise le plus grand nombre avec 7430 plaintes. Il s’en suit les tribunaux de Pikine et de Guédiawaye qui enregistrent 2655 plaintes. Le tribunal de grande instance de Kédougou enregistre le plus petit nombre de plaintes. En effet, 91 plaintes y ont été enregistrées entre 2017 et 2018.


565 prédateurs sexuels écroués

Parmi les infractions les plus commises au Sénégal, celle liée à la législation sur les stupéfiants arrive en pole position d’autant plus 4754 ont été poursuivies pour cette infraction pénale. Là où 3526 personnes ont été arrêtées pour vol, recel, associations de malfaiteurs. Selon l’enquête, 176 individus sont incriminés pour des crimes de sang que sont meurtre, assassinat, parricide, infanticide ou empoisonnement. L’enquête révèle toujours que 4 personnes sont poursuivies pour acte de terrorisme durant la même période et 26 autres pour trafic d’êtres humains. Last but no least, 565 individus sont inculpés pour viol, attentat à la pudeur avec violence.
1946 escrocs démasqués

De même, 2166 individus ont commis, dans la même période, les infractions d’homicide ou blessures involontaires, défaut de maitrise, mis en danger de la vie d’autrui. Les infractions liées aux litiges fonciers n’ont pas été en reste. Il y a 435 personnes inculpées pour occupation illégale de terrain, dommage à la propriété immobilière d’autrui. Concernant le vol de bétail, 695 individus ont commis ce type d’infraction. Là où 1466 sont dénoncés pour escroquerie et recel et 1946 sont poursuivis pour abus de confiance, faux et usage de faux.

Vous pouvez réagir à cet article