image

LA JUSTICE VALIDE LA CANDIDATURE DE CHEIKH ISSA SALL À MBOUR

image

Cheikh Issa Sall sera finalement de la course aux élections territoriales du 23 janvier 2022. La Cour d’appel de Thiès vient de lui donner son quitus. Le recours, qui a été introduit par Pr Papa Moussa Saliou Guèye, pour contester la candidature de la tête de liste de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) a été rejeté la Cour d’Appel de Thiès. Le concerné jubile. « J’étais serein, parce que je suis juriste formé à la bonne école. Depuis le début, je disais que ceux qui ont intenté ce procès sont de petits juristes », a déclaré Cheikh Issa Sall après le verdict.

Pour lui, il n’y a rien d’illégal sur le fait qu’il soit candidat à la mairie de Mbour. Sa posture de magistrat est mise en veilleuse depuis longtemps. Ce qui lui donne les pleins pouvoirs d’exercer une activité politique. « Depuis le renouvellement de mon contrat au niveau de l’Adm (Agence de développement municipal), je savais que j’allais passer 10 ans, au moins, au niveau de cette structure. Alors, après plus de 10 ans de détachement, je me suis dit que je ne pouvais plus retourner à la Cour des comptes », a-t-il indiqué. Et d’ajouter : « La 2e chose est que pour l’intérêt et le développement de Mbour, j’étais prêt à me départir de ma robe de magistrat pour me mettre à la disposition des ‘’Mbourois’’. C’est principalement pour cette raison, qu’au mois de juillet 2020, j’avais décidé de ne pas réintégrer la Cour des comptes. C’était pour me départir définitivement de ma robe de magistrat pour me consacrer définitivement, globalement et entièrement aux intérêts des Mbourois pour participer, avec l’équipe qui m’accompagne, à l’émergence de ma localité. »

Babacar FALL

19 novembre 2021