image

LA LEÇON IVOIRIENNE

image

En Côte d’Ivoire, les férus du ballon rond peuvent maintenant voir venir concernant la Coupe du monde Qatar 2022. Ils pourront suivre en direct et en clair, ce rendez-vous planétaire du football sur la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI). Cette dernière vient d’annoncer, à travers un communiqué parvenu à Emedia, « l’acquisition des droits exclusifs de retransmission des 28 meilleurs matchs de la Coupe du Monde de la FIFA QATAR 2022 sur tout le territoire ivoirien, en accès gratuit et, pour la première fois, diffusée en Haute Définition (HD) sur tous ses canaux de diffusion : la TNT sur la 4, Startimes HD au canal 779 et même le satellite CANAL+ qui diffusera exceptionnellement NCI en HD. De même, la retransmission sera effectuée en HD sur nos plateformes digitales géo-bloquées au territoire ivoirien (www.nci.ci, Application MyNCI, Facebook, YouTube…) », note le texte.

Lesdits droits, comme l’a si bien souligné notre source, ont été acquis auprès de la chaine New World TV, détentrice exclusive des droits de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 pour l’Afrique Sub-Saharienne. Tenez-vous bien, pour en arriver là, la NCI, première chaîne privée généraliste, a dû coiffer au poteau, à travers un appel d’offres, la chaîne nationale et non moins historique Radiotélévision ivoirienne (RTI).

Pour relever le défi, NCI affirme avoir mis en place un dispositif exceptionnel avec la retransmission en direct des 28 meilleurs matchs, commentés par une équipe d’experts et l’émission « Nci sport live - Qatar 2022 » d’avant-match, mi-temps et après-match, en présence des plus grandes stars du football ivoirien. Une nouvelle émission « Le journal de la coupe du Monde 2022 » sera diffusée tous les jours de matchs à 22h00 avec les buts et les temps forts de tous les matchs de la compétition (64 matchs au total). Les correspondants de NCI seront effectivement sur place au Qatar, dans les pays d’Afrique subsaharienne qualifiées (Sénégal, Cameroun, Ghana) et bien sûr dans toute la Côte d’Ivoire pour faire revivre les meilleurs moments de la compétition et de l’ambiance autour des stades dans plusieurs émissions de NCI. Last but not least, les cérémonies d’ouverture et de fermeture seront aussi l’occasion de fêter le football sur NCI.

Il est à souligner que le cas ivoirien est assez similaire au scénario sénégalais, du moins jusqu’à la notification de l’adjudication du marché à l’issu d’un appel d’offres supervisé par la FIFA. À l’image de ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire, au Sénégal, c’est une chaîne privée généraliste ITV, diffusée par le Groupe Emedia Invest, qui a raflé la mise (les droits de diffusion de la Coupe du monde Qatar 2022 sur l’étendue du territoire sénégalais), au détriment de la chaîne publique nationale, la Radiotélévision sénégalaise (RTS). Mais la similitude s’arrête à ce niveau car, si au jour d’aujourd’hui, la NCI peut se permettre de rendre public un communiqué officialisant son statut de diffuseur officiel de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 en Côte d’Ivoire, tout porte à croire que la RTI, puissante chaîne publique, a été beau joueur en reconnaissant cette acquisition par sa concurrente. Ce qui, jusque-là, n’a pas été le cas pour ITV. Face à ce que nombre d’observateurs considèrent comme un forcing de la RTS, le pool d’avocats du Groupe n’écarte pas la saisine du Tribunal arbitral des sports (TAS) pour être rétabli dans ses droits.

Pour rappel, le Groupe Emedia-INVEST a acquis les droits exclusifs de retransmission de la Coupe du monde de Football prévue au Qatar le 28 avril 2022, à la suite d’un appel d’offres placé sous le contrôle effectif de la FIFA. En atteste le contrat signé le 24 juin 2022 avec New World TV, la société adjudicataire des droits en Afrique auprès de la FIFA ». Sur cette base, E-Média s’arroge l’exclusivité de la retransmission en Free to Air des matches sur toute l’étendue du territoire du Sénégal, du 20 novembre au 18 décembre 2022.

Coup de théâtre, la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise (RTS) sort un communiqué pour annoncer qu’elle a acquis les droits exclusifs de diffusion de la Coupe du monde FIFA Qatar 2022 TM qui se déroulera du 20 novembre au 18 décembre 2022. En quelque sorte, le mêmes droits détenus par ITV. La direction de la chaine publique en rajoute d’ailleurs une couche : « la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise, avec l’appui de l’Etat du Sénégal, a acquis les droits exclusifs de retransmission de la Coupe du monde Qatar 2022 sur tout le territoire du Sénégal. Cet évènement majeur sera un grand moment de communion entre le peuple sénégalais et son équipe nationale de football, championne d’Afrique et première équipe d’Afrique au classement de la FIFA en 2022. Par ailleurs, cette compétition sportive est une belle opportunité de communication pour l’ensemble des partenaires commerciaux de la RTS. »

Toutefois, ce que la RTS a oublié de préciser c’est quel tour de passe-passe elle a utilisé, en rapport avec New World pour revenir dans la course pour les droits de diffusion de Qatar 2022. Selon Me Bamba Cissé, un des membres du pool d’avocats constitué par Emedia, la Rts a été écartée de la course depuis le 3 mai et le 6 juin 2022, Emedia a reçu une lettre qui montre qu’il a gagné et le contrat a été signé le 24 juin. « La Rts ne devait pas revenir dans la course parce qu’ayant été éliminée. New world a sollicité le paiement et au moment où on était en train de gérer le dossier avec nos banques, le 15 août, Emedia apprend des rumeurs, que la Rts a gagné. Ce qui veut dire au moment où ils demandaient à Emedia de payer, ils avaient déjà conclu un contrat avec la Rts », a déploré l’avocat.

L’autre interrogation qui subsiste est à rechercher dans la légalité de la signature apposée par M. Talla sur ce contrat car, pour le PCA de TDS-SA, El Hadji Ndiaye, ce qui vient de se passer entre la RTS et New World, c’est-à-dire la signature du contrat pour les droits de diffusion du Mondial Qatar 2022 sur le territoire sénégalais, n’a aucune base légale. « La réalité est que le Dg de la RTS, Racine Talla, ne doit pas signer ce contrat. Ce sont des choses qui reviennent à TDS », affirme El Hadji Ndiaye sur les ondes de iradio. Ce dernier de préciser : « Cette société a été créée pour se substituer à la RTS en son article 6. Racine Talla connait très bien les textes qui ont été signés depuis 2017-2018, et je suis formel là-dessus ».

L’un dans l’autre, ces faits montrent que la Côte d’Ivoire a une longueur d’avance sur le Sénégal qui, comme en 2018 avec la coupe du monde russe, s’est encore empêtré dans une nébuleuse. Alors que la 22ème édition de la plus grande compétition mondiale de football démarrera dans moins de 3 mois avec le match d’ouverture qui opposera le Qatar à l’Équateur le dimanche 20 Novembre 2022.

Mandiaye THIOBANE

8 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article