image

LA MARCHE...ARRIÈRE

image

Il était promis à un bel avenir, mais aujourd’hui son niveau a drastiquement baissé. Ibrahima Mbaye n’a plus la côte qu’il avait il y a quelques années.

Jeune prometteur à ses débuts, l’arrière droit des Lions n’a pas brûlé les étapes en sélection. Il a d’abord défendu les couleurs nationales avec les U20. Et c’est en 2015, sous Alain Giresse, qu’il a intégré l’équipe A, lors d’un match amical contre le Ghana, même s’il n’a pas joué la moindre minute. En juin 2016, il est rappelé par Aliou Cissé pour les qualifications de la Can 2017, mais il n’a pas non plus été utilisé et n’a même pas été retenu pour la campagne au Gabon. gé de 27 ans, Ibrahima Mbaye a fait ses classes à l’Etoile Lusitanna, centre de formation basé au Sénégal. C’est en 2010 qu’il a rejoint le centre formation de l’Inter de Milan. Il intègre quelques mois plus tard l’équipe U19 des interistes avec laquelle il remporte le championnat d’Italie chez les jeunes en 2012. Mais le natif de Guédiawaye n’a jamais su s’imposer au sein de son club formateur. Il a été plusieurs fois prêté.

D’abord à Livourne, puis à Bologne. C’est d’ailleurs chez les Rossoblù qu’il a commencé à retrouver sa forme d’antan. La saison 2017-2018 est une référence pour le numéro 21 des Lions. Il dispute 25 matchs avec le Fc Bologne et inscrit un but. Des prestations qui lui ont valu un retour en sélection en septembre 2018. Il est aligné lors des deux matchs contre le Soudan et la Guinée équatoriale, qualificatifs à la Coupe d’Afrique des nations de 2019. Comme en 2017, Ibrahima Mbaye n’a pas pris part à la Can en Égypte.

C’est au moment où sa situation en club est beaucoup plus compliquée que le sélectionneur national lui renouvelle sa confiance. 124 minutes, toutes compétitions confondues avec Bologne, Ibrahima Mbaye est régulièrement appelé en sélection pour pallier les absences de Moussa Wagué, Lamine Gassama et Youssouf Sabaly. Mais ses prestations ne convainquent pas le public sénégalais. Le coach des Lions, lui, ne cesse de lui renouveler sa confiance. « Bouna est un bon garçon. Il a fait un bon match contre le Zimbabwe. Aujourd’hui avec les absences que nous avons, on est obligé de faire jouer Bouna Sarr devant. Ibrahima Mbaye est disponible, nous allons continuer à travailler avec lui », a répondu Aliou Cissé, en conférence de presse d’après match contre la Guinée (0-0). Ibrahima Mbaye a donc la confiance de son entraîneur. Il lui reste de gagner celle du public sénégalais qui attend de lui un jeu musclé et plus rassurant dans ses interventions.

17 janvier 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article