image

LA MAURITANIE EN SAUVEUR POUR LA TABASKI

image

Pour un approvisionnement correct du marché en moutons, le Sénégal compte sur la Mauritanie. D’ailleurs une visite du ministre mauritanien en charge de l’Elevage est prévue prochainement à Dakar.

Le ministre de l’Elevage et des productions animales a saisi la tribune du Gouvernement face à la presse pour faire le point sur la situation du marché du bétail pour les besoins de la tabaski 2022. Dans ce sens, il annonce que les autorités mauritaniennes ont donné leur approbation pour aider le Sénégal à assurer un approvisionnement correct du marché.

En effet, le marché d’importation de moutons est évalué à 27,78% en 2021 en provenance du Mali et de la Mauritanie. « Eu égard aux difficultés d’importation notées sur les moutons en provenance du Mali, j’ai effectué du 04 au 06 mai 2022, en compagnie du Gouverneur de la région de Saint-Louis, une visite de travail en République islamique de Mauritanie pour rencontrer les autorités et les responsables des organisations professionnelles d’éleveurs de Mauritanie et discuter des modalités d’importation de moutons à partir de la Mauritanie », a informé Aly Saleh Diop. Le ministre de l’Elevage et des productions animales a ainsi souligné que ces derniers ont été « sensibilisés sur les mesures de facilitation accordées par le Sénégal et ils se sont engagés à prendre toutes les dispositions idoines pour contribuer significativement à l’approvisionnement du marché ».

Restant toujours dans ce registre et compte tenu du contexte qui prévaut dans la sous-région, il ajoute qu’« il a été convenu de faciliter davantage cette année, le passage du bétail directement par les postes frontaliers entre nos deux pays ». Selon lui, depuis lors, nos services techniques travaillent étroitement pour faciliter les importations de moutons à partir de la Mauritanie. D’ailleurs, une visite de travail du Ministre mauritanien en charge de l’Elevage est prévue à partir du 30 juin au Sénégal pour, entre autres, faire le point sur le déroulement de l’opération Tabaski 2022 a annoncé le ministre. Estimant que « l’offre malienne est timide » il a néanmoins souligné que l’approvisionnement à la date du 20 juin est satisfaisant. « Nous n’attendons pas la tabaski pour faire ce que nous devons faire. S’il y a un Etat qui se barricade, les efforts que nous sommes en train de faire vont constituer une réponse », a fait savoir le ministre.

Un cumul de 376 401 têtes recensées en 2022
Le ministre en charge de l’Elevage, en faisant le point sur l’approvisionnement du marché en moutons indique qu’à la date du 20 juin 2022, le suivi des effectifs de moutons présents au niveau des 205 marchés et points de vente des régions du Sénégal, a permis de recenser « un cumul national de 376.401 têtes de moutons en 2022 contre 363.051 en 2021, soit une différence de plus de 13.350 têtes ».
Concernant la région de Dakar qui est un marché terminal, selon le ministre, 72.286 têtes de moutons ont été recensées au total pour cette période contre 48.568 sujets en 2021, soit un surplus de plus 23.718 têtes.

85. 477 moutons importés
S’agissant des importations, un effectif total de 85.477 sujets enregistrés à partir des postes de contrôle contre 83 558 en 2021 soit un surplus de plus de 1919 sujets. Concernant les financements, le ministre de l’Elevage et des productions animales, souligne que pour cette année 2022, sur 520 projets soumis au financement du Fonstab pour un montant de 1,388.488.766 francs Cfa, 737 millions 152.126 FCFA ont été financés. A l’en croire, la Der/Fj a financé 153 projets pour un montant 317.279.300 francs Cfa. Le montant global des financements est évalué à date à 1, 054. 412.426 FCFA.

3000 Tonnes d’aliment de bétail vendues à un prix subventionné de 5200 FCFA/sac de 40 kg
Pour faire face aux désagréments de la crise d’Ukraine, Aly Saleh Diop annonce une subvention de l’Etat sur le prix d’aliment de bétail. Les tensions notées sur les approvisionnements en intrants (maïs, son de blé et tourteaux) et sur les prix de l’aliment ont fortement éprouvé le bétail. C’est ainsi que le gouvernement a décidé, conformément aux directives du président de la République, et en rapport avec les provendiers, de mettre à la disposition des éleveurs et opérateurs engagés dans la distribution des moutons de Tabaski, « 3000 Tonnes d’aliment de bétail vendues à un prix subventionné de 5200 FCFA/sac de 40 kg (contre 12000-14000FCFA/sac sur le marché) », afin de contribuer à une meilleure accessibilité des moutons de tabaski aux populations.

Les livraisons sont prévues à partir de cette semaine dans les points de vente ciblés des régions de Dakar, Thiès, Diourbel, Kaolack, Kaffrine, Louga et Saint-Louis, a annoncé le ministre de l’Elevage et des productions animales.

Suzanne SY

24 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article