LA MISSION D’OBSERVATION DE L’UE CONTRE LE PARRAINAGE

news-details
RAPPORT FINAL PRÉSIDENTIELLE

Les prochaines élections locales doivent se faire sans le parrainage-citoyen. C’est la forte recommandation de la mission d’observation de l’Union européenne. Cette mission, qui rendait public son rapport d’observation de l’élection présidentielle du 24 février dernier, trouve que le système de parrainage adopté lors de ces joutes électorales doit être « abandonné dans les plus brefs délais ». « Si la procédure du parrainage-citoyen peut être justifiée dans son principe pour l’élection présidentielle, son application aux élections locales pose des problèmes politiques et organisationnels sérieux, et est attentatoire aux droits fondamentaux », a déclaré la cheffe de la mission, Elena Valenciano. Pour elle, le parrainage ne garantit pas le secret de vote qui est un principe fondamental dans une élection.

C’est pourquoi, pour les prochaines échéances électorales, dont les plus proches sont les locales prévue le 1er décembre 2019, l’équipe de la mission d’observation de l’UE recommande de mener « une réflexion d’ensemble sur l’opportunité de conserver en l’état les dispositifs de parrainage-citoyen ».

Cette réflexion devait porter sur les règles, les critères de validation, les méthodes de vérification, les institutions en charge de vérifier les listes de parrainage. La mission de l’UE recommande aussi que ces discussions soient conduites dans un cadre de concertation impliquant l’opposition et la société civile. Une sorte de dialogue politique qui a déjà démarré sous la houlette du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique.

Vous pouvez réagir à cet article