image

LA POSITION AFFICHÉE PAR LE MINISTRE ISMAILA MADIOR FALL

image

Le jury du Dimanche a reçu le ministre de la Justice, Garde des sceaux. Ismaila Madior Fall, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a évoqué les sujets pendants devant la justice. Sur les ondes de la 90.3 iRadio, il a été interrogé sur les affaires Sonko-Adji Sarr, Sitor Ndour, etc. À la question de savoir est-ce que la justice est en train d’être administrée convenablement ? Il a répondu que : « votre question m’expose à un double risque. On peut me suspecter, en tant que ministre de la Justice, d’influencer le cours de la justice. Parce que ce que je dis est susceptible d’être dans une certaine mesure à tort ou à raison d’influencer la justice ». Deuxième risque, dit-il, « c’est que vous me fassiez violer le secret de l’instruction. Seuls les juges et les avocats qui sont habilités à se prononcer. En revanche en tant que ministre de la Justice, je veille pour une bonne administration de la justice et que les droits des accusés dans ces affaires soient respectés ». Sur une éventuelle convocation de Sonko par le juge d’instruction, il a répondu que : « je ne peux pas donner de date parce que je ne suis pas un juge d’instruction ».

Par ailleurs, une information a été largement relayée par la presse en ligne faisant état de la nomination de Serigne Bassirou Guèye comme procureur de Thiès. Devant le jury du Dimanche, le ministre de la Justice a soutenu qu’il n’est pas au courant d’une telle nomination.

Cheikh Moussa SARR (Texte et Photo)

9 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article