LA PRESTATION DE SERMENT, UNE TRADITION RÉPUBLICAINE

news-details
LEXIQUE

A moins de dix jours de la cérémonie de prestation de serment du président de la République et de la célébration du 59e anniversaire de l’Indépendance du Sénégal, Emedia.sn vous fait découvrir, à travers la rubrique "Lexique", les différents thèmes qui tournent autour de la prestation de serment et de l’indépendance. Top départ, avec la prestation de serment !

Pratique constitutionnelle instituée depuis 1963, la prestation de serment est un acte obligatoire permettant au nouveau président de la République d’entrer en exercice. Il s’agit d’un texte que le président de la République doit lire devant les 7 sages du Conseil constitutionnel. Pour ce faire, il prononce la formule tirée de l’article 37 de la Constitution du Sénégal.

« Devant Dieu et devant la Nation sénégalaise, je jure de remplir fidèlement la charge de président de la République du Sénégal, d’observer comme de faire observer scrupuleusement les dispositions de la Constitution et des lois, de consacrer toutes mes forces à défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale, de ne ménager enfin aucun effort pour la réalisation de l’unité africaine ».

Léopold Sédar Senghor a été le premier président, le 12 décembre 1963, devant la Cour suprême d’alors à s’engager au respect de la constitution sénégalaise. Il sera suivi en 1981 par Abdou Diouf. Une cérémonie est marquée la célèbre phrase du juge feu Kéba Mbaye "Les Sénégalais sont fatigués". Ses cérémonies de prestation suivantes se déroulent dans les locaux du Conseil constitutionnel.

Abdoulaye Wade, dans la déferlante de l’Alternance, marque un tournant en 2000 en organisant sa prestation en séance publique. La retentissante formule de Wade soulève un tonnerre d’applaudissements dans le stade Léopold Sédar Senghor plein à craquer. « Il n’y a pas de secret. Il faut travailler, beaucoup travailler, toujours travailler ».

Douze ans après, la seconde Alternance imprime une touche de sobriété mais empreinte de solennité en présence de 15 chefs d’Etat africains. La cérémonie est organisée dans le jardin d’un hôtel de la capitale sénégalaise.

Cette année, pour la deuxième prestation de serment du président Sall, la cérémonie est prévue au Centre des Expositions, à Diamniadio, le 2 avril 2019.

Vous pouvez réagir à cet article