image

LA PRODUCTION À GRANDE ÉCHELLE DE LOGEMENTS AU COEUR

image

Le 4e salon international de l’habitat, du logement et de la construction au Sénégal, s’est ouvert ce lundi 20 octobre au Cicad sous la présidence du Premier ministre Amadou Ba. Durant trois jours, les acteurs du secteur de l’habitat vont échanger sur le thème « Nouvelle dynamique de la production à grande échelle du logement durable et abordable au Sénégal ; stratégies et perspectives ».

À l’instar des éditions précédentes, plusieurs autres thématiques ont été choisies, notamment la problématique de la construction massive de logements au Sénégal qui sera au cœur des réflexions. Lors des ateliers, des experts dans le domaine immobilier ont débattu sur « Comment obtenir un permis de construire ? Pourquoi investir hors de Dakar ? ». Ce sera aussi une occasion de recueillir les doléances qui permettraient d’améliorer la démarche stratégique et opérationnelle du gouvernement sénégalais.

Selon le Directeur général de la Bhs, Bocar Sy, « à ce jour, la Bhs a financé sur le site de Diamniadio 7 projets de 40 milliards, d’un investissement global de 120 milliards, pour la réalisation de 4082 logements et appartements ». Sponsor leader de cet événement, Bocar Sy a révélé que la Bhs a « financé à ce jour, près de 270.000 familles sénégalaises ».

Dans son allocution, le Premier ministre Amadou Ba a estimé que le « Salon de l’habitat est un moment phare dans le calendrier des grands événements internationaux du Sénégal qui combine une exposition commerciale et des ateliers thématiques de haut niveau ». Selon lui, « dans le plan Sénégal Émergent Pse, le logement est placé dans les priorités de l’État, et les deux projets phare du Pse c’est le programme « zéro bidonville » avec en son sein le programme de 100.000 logements et le programme de développement et de promotion du pôle urbain sont autant d’initiative, pris par le président de la République pour, d’une part, résorber le gap de 350.000 logements et, d’autre part, satisfaire les nouvelles demandes de logements destinés à 15000 unités par an », a lancé le chef du gouvernement. » Sur la baisse du loyer, le Premier ministre a indiqué que « la solution structurelle c’est de construire plusieurs logements, mais aussi diminuer les prix des matériaux de construction pour que les prix de la location baisse ».

Ndèye Anna NDIAYE

20 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article